Mar
19
AU DELA : J’AI PERDU CE SOIR MA LECTRICE LA PLUS ASSIDUE

Janou, mon, épouse depuis 44 ans,  est  morte cet après-midi, victime d’un de ces cancers que la médecine la plus évoluée ne parvient toujours pas à résoudre. Dieu sait qu’elle s’est battue, et que les médecins ont fait tout leur travail.

Elle était plus croyante que moi. Je veux donc imaginer que dans un au-delà  dont personne ne peut prétendre parfaitement  qu’il existe, elle me lit encore.