Jan
16
La liberté d'expression devant les tribunaux....

Une audience publique. Une contestation relative à une élection professionnelle...

Un avocat qui se dérobe parce qu'il "plaide" également pour lui même.

Un autre confrère qui plaide en robe le même dossier, pour lui-même.

Le défendeur, présent mais assisté de deux avocats, pris à parti personnellement dans les plaidoiries pendant deux heures. Lequel, malgré les provocations, est resté de marbre. Il aurait pu faire un incident et demander l'intervention du Batonnier (!?), ce qu'il n'a pas fait...

Les avocats de la défense ont été d'un calme olympien et ont plaidé avec une distance exceptionnelle.

Il est exact que l'un des deux ne pouvait faire autrement que de stigmatiser l'indigence de l'argumentaire juridique à l'appui du recours, et de constater que les demandeurs ayant "occupé" le rôle de la juridiction plus de dix fois depuis 18 mois, la liberté d'ester en justice, absolue, devait trouver ses limites lorsque les procédures sont manifestement infondées, abusives, s'analysant en définitive en un "prurit procédural pathologique dont le traitement ne pouvait pas être un traitement judiciaire". Et de suggérer une amende civile, outre un article 700.

Le parquet, ayant eu la parole le dernier, a demandé que le recours soit declaré infondée, estimant que l'argument principal invoqué constituait "une insulte à l'intelligence de la juridiction". Et de requérir l'application de l'amende civile en rappelant que son maximum est de 3000 €. Je l'ai entendu penser : " malheureusement"....

Avant de quitter la salle, j'ai entendu que le délibéré était prévu pour le 5 février.

Je suis deja curieux de savoir quelle décision sera rendue...

Le suspens est insoutenable..! Enfin, presque...

Alors, après avoir entendu ces deux confrères soutenir l'insoutenable pendant deux heures et sans s'apercevoir de rien, je me dis qu'il y a des jours où on ferait mieux de rester caché au lieu de pousser la porte de certaines salles d'audience pour, on pourrait le supposer, prendre un cours de droit, de procédure ou, à défaut, d'éloquence....

Ce matin, rien de tout cela....

Il est vraisemblable que l'État en profitera pour remplir les caisses de Trésor.

Au moins ça....

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA