Mar
30
CHRONIQUE DE L’A.P.H.M. DE MARSEILLE SUR LE CORONAVIRUS : IL NE NOUS MANQUAIT PLUS QUE LES JUIFS ET LES ARMENIENS

 

L’A.P.H.M. c’est l’assistance publique à Marseille, autrement dit les hôpitaux publics de la ville. 

Voici que « Le Monde » daté de ce jour  évoque le professeur Didier RAOULT, dont on apprend,  en fin de billet,  qu’il aurait des liens avec le Mossad, autrement dit  les services secrets israéliens. Diantre.

Mar
30
CHRONIQUE MARSEILLAISE DU CORONAVIRUS : DE LA PESTE A MONSIEUR RAOULT, EN PASSANT PAR WASHINGTON D.C.

 

Au temps de la grande peste de MARSEILLE, en 1720, il est mort  dans la ville au moins 1.000 personnes par jour, et pendant plusieurs semaines.

C’est à comparer aux chiffres,  dérisoires,  lorsqu’on les approche mathématiquement,  qu’on nous déballe en ce moment quant au coronavirus. Sans compter que ceux-ci sont partiellement faux, puisqu’ils recouvrent aussi des décès dus en raison  d’autres maladies affectant les malheureux qui ont trouvé la mort.

Mar
30
CHRONIQUE CONSTITUTIONNELLE DU CORONAVIRUS : PROPOSITION DE REVISION DE LA DEVISE REPUBLICAINE

 

Dans les temps actuels, il importe de réviser la devise de la République et ainsi le 4ème alinéa de l’art. 2 de notre constitution.

La devise républicaine serait ainsi changée en « confinement, égalité, fraternité »,

Avec des possibilités d’amendements pour les deuxième et troisième mots.

Mar
30
LA " VERTU " DE l'OCCIDENT

Pendant que des médecins chinois, russes, cubains, vénézuéliens, viennent à la recousse de pays en souffrance devant l'expansion du virus corona, les ETATS-UNIS et leurs vassaux maintiennent leurs vertueuses sanctions  contre l'IRAN, le VENEZUELA, CUBA, refusent la restitution de fonds bloqués irrégulièrement, prononcent leurs oukases contre leurs responsables, lancent leur justice aux ordres, accroissent leur unilatéralisme.

L'abominable CHINE ose au surplus fournir des masques, des respirateurs, de l'aide technique et humaine, à qui en a besoin; purement inadmissible!

 

Mar
29
Le Covid-19 a changé temporairement le monde.

D'abord les parents se sont découverts dès trois semaines de confinement, feignants, lâches et gourmands. Ils ont trouvé que leurs enfants étaient des tyrans suractifs. Beaucoup de nos concitoyens ont été dessilés par le chômage partiel ou les arrêts maladies : Benoît Hamon, candidat incompris à la Présidentielle avait raison.

En plus, j'ai quelques vieux copains qui ont trop longtemps médité avec un bon whisky ... A mon avis , la cirrhose du foie fera plus de ravages que le Covid 19.

Moustapha Dahleb la plus belle plume tchadienne, a écrit:

Mar
28
Comment contester le redressement fiscal dans un restaurant ou dans un bar

 
Je l'ai évoqué dans un premier post, le contrôle fiscal pour le professionnel de la restauration, le patron de bar, le restaurant kebab, la discothèque peut avoir des conséquences financières redoutables !
Mais face à une vérification de comptabilité (un contrôle fiscal pour parler « le contribuable ») rien n'est perdu d'avance et il convient, tout en permettant au service de procéder à ses opérations de vérifications, (qui rappelons le, sont parfaitement légitimes dans un système déclaratif comme le notre) de se défendre âprement. 

Mar
28
Le contrôle fiscal dans les CHR - bar - brasserie - restaurant

Quelles méthodes spécifiques sont utilisées par les services vérificateurs dans le cadre d'une procédure de vérification visant un professionnel du HCR.

 

Je ne reprendrai pas ici, l'arsenal des moyens habituels dont dispose les vérificateurs dans le cadre d'une vérification de comptabilité: je m'attacherais de manière spécifique aux procédés utilisés par l'administration dans le cadre des opérations visant les restaurants, les brasseries et les bars.

 

Mar
28
CHRONIQUE TURQUE DU CORONAVIRUS : L’EXPLOSION DE L’EAU DE COLOGNE

 

L’eau de Cologne, dont on rappelle que le nom d’origine est faux, a toujours eu un grand succès en Turquie, traditionnellement elle est utilisée en signe de bienvenue pour se laver les mains.

Sauf que désormais, on l’utilise dans le taxi, le métro ou la rue, on en sort de son sac pour se verser de généreuses quantités sur les mains. Sauf que le succès est tel actuellement  que  les stocks sont épuisés et qu’un marché noir s’est  même mis en place.