Le blog de Maître Olivier-Louis Séguy

Par olivier-louis.seguy le 22/03/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 10 mois

Remise du rapport annuel 2010 au Président de la République

Jean-Paul Delevoye a remis son dernier rapport annuel au Président de la République le lundi 21 mars 2011.

Pour la dernière année de son mandat, Jean-Paul Delevoye fait le point sur les situations déja connues (notamment l'instabilité normative et juridique ou la fragilisation du service au public et de l'accueil des citoyens ) mais décèle de nouveaux comportements déviants de part et d'autre : il remarque notamment l'excès de zèle de l'administration en matière de renouvellement des papiers d'identité . Il dénonce également l'émergence de plus en plus prononcée d'un usager consommateur de droits, qui a rompu tout dialogue avec l'administration .

Le rapport annuel 2010 du Médiateur de la République (PDF - 2.7Mo) Dossier de presse du rapport annuel 2010 (PDF - 1.3Mo)

A la lumière des 76 282 réclamations traitées par ses services et fort de ses 280 délégués répartis sur tout le territoire, le rapport annuel du Médiateur de la République est un véritable baromètre des comportements des citoyens et de l'administration.

En 2010, le nombre d'affaires transmises au Médiateur de la République, services centraux et délégués, a augmenté de 3,6 % par rapport à 2009, avec un total de 79 046 affaires reçues. Les réclamations traitées par les services centraux ont progressé de 17,6 % par rapport à l'année précédente. L'Institution a ainsi traité 46 653 réclamations dont 15 552 via les services centraux du Médiateur de la République, à Paris.

http://www.mediateur-republique.fr/fic_bdd/pdf_fr_fichier/1300723881_Med...

Par olivier-louis.seguy le 16/03/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 10 mois

Après avoir raté son examen de logistique et organisation, un étudiant va en confrontation avec son professeur et lui dit :

- Professeur, comprenez-vous quelque chose au sujet de l'examen ?

- Cela va de soi, sinon je ne serais pas professeur...

- Bon, alors j'aimerais vous poser une question. Si vous pouvez me donner la

bonne réponse, j'accepte la note insuffisante de mon examen. Si toutefois vous n'y parveniez pas, vous me donnerez un A comme notation...

- D'accord, quelle est la question ?

- Qu'est-ce qui est légal, mais pas logique, logique mais pas légal et en plus, ni logique ni légal ?

Après une longue réflexion et avoir pris en considération toutes les possibilités qui lui venaient à l'esprit, le professeur donne sa langue au chat et change la notation de l'étudiant en A.

Etant toutefois frustré, il décide de soumettre la question à son meilleur étudiant. Ce dernier lui répond directement :

- Voyez-vous professeur, vous avez 65 ans et êtes marié à une femme de 30 ans, ce qui est légal mais pas logique. Votre épouse a un amant de 25 ans, ce qui est logique mais pas légal. Mais le fait que vous avez donné un A à l'amant de votre femme, alors qu'il n'avait pas réussi, n'est ni logique, ni légal.