Feb
29
ADOPTIONS D'ENFANTS A L'ETRANGER EN 2007 : EN FORTE DIMINUTION

Il ressort d'un récent communiqué du Ministère des Affaires Etrangères (février 2008), que le nombre total d'enfants adoptés à l'étranger par des familles françaises au titre de l'année 2007 est en diminution de 20,5 %.

En revanche, le nombre de pays proposant des enfants à l'adoption en France a, pour sa part, augmenté. Il est passé de 69 pays en 2006, à 74 pays en 2007.

L'importante diminution du nombre d'enfants adoptés à l'étranger s'explique essentiellement par :

- la fin des procédures d'adoptions individuelles au Vietnam (- 474),

- le renforcement des contrôles mis en place par les autorités d'Haïti (- 168),

- l'allongement du délai des procédures locales en Chine (- 138),

- la mise en place de la procédure conforme à la Convention de La Haye à Madagascar (- 55).

Les adoptions individuelles (37,9%) représentent une part nettement inférieure à celle de 2006 (48,8%), les adoptions par Organismes agréés pour l'adoption (OAA), soit 41,8%, sont sensiblement supérieures à 2006 (36,6 %), et l'Agence française pour l'adoption (AFA), nouvel opérateur, accompagne, avec une part de 19%, une proportion plus importante de procédures que l'Autorité centrale en 2006 (14,6%).

L'Ethiopie devient le premier pays d'origine, suivi par Haïti, la Russie, la Colombie, puis le Vietnam passant du 1er rang en 2006 au 5e rang en 2007.

De plus en plus de pays d'origine des enfants adoptés développent des dispositifs de protection de l'enfance et souhaitent sécuriser les procédures d'adoption en interdisant les démarches individuelles. D'une manière générale, la durée des procédures d'adoption varie entre un et trois ans.

Dans ce contexte le rapport de la mission sur l'adoption présidée par Jean-Marie Colombani est attendu dans les prochaines semaines.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA