May
20
EVOLUTION DU MARCHE IMMOBILIER DE LA VENTE OCCUPEE

Le Conseil supérieur du notariat et le cabinet Ad Valorem ont présenté une étude sur l'évolution et la place de la vente de logements occupés.

Alors que le marché immobilier traverse une période difficile, la vente occupée n'est pas en reste. Après l'embellie en 2004, avec 46 500 ventes occupées sur un total de 856 000 transactions, seulement 28 000 des 667 000 logements vendus en 2008 étaient habités. L'an passé, 6,7 % des ventes de logements anciens en province (contre 7,4 % en 2007) et 5 % en Ile-de-France (contre 5,5 % l'année précédente) étaient des ventes occupées, confirmant ainsi la décroissance amorcée en 2005.

Par ailleurs, le marché de la vente occupée intéresse de plus en plus les particuliers (74 % des transactions) avec un désengagement des professionnels. Le profil des acheteurs évolue également, avec un net rajeunissement des acquéreurs qui se manifeste aussi bien sur la vente libre et occupée.

Enfin, ce type de ventes concerne davantage les biens collectifs (respectivement 93,7 % et 67 % des biens occupés vendus en 2008 en région parisienne et en province) et les petites surfaces (studios et deux pièces comptant pour 70 % des biens vendus occupés), tendance qui s'explique aisément par la contraction des budgets des ménages.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA