Mar
05
RATTACHER SES ENFANTS MAJEURS AU FOYER FISCAL OU PAS ?

A l'approche de la déclaration des revenus 2008, les ménages concernés doivent se poser cette question, dont la réponse ne sera pas souvent sans incidence sur le montant de l'impôt sur le revenu à payer.

Tout d'abord, un enfant majeur pour pouvoir être rattaché doit avoir moins de 21 ans au 01.01.2008 et 25 ans s'il poursuit des études (rattachement à un seul parent possible si imposition séparée).

Ensuite, un enfant marié ou lié par un PACS peut également opter pour le rattachement, qui vaut alors pour les deux membres du jeune couple.

Le rattachement permet aux parents de bénéficier d'une majoration du quotient familial (1/2 part à une part), plafonnée à 2 292 euros d'économie par demi-part ; plus une réduction d'impôt de 183 euros par enfant s'il est étudiant et 153 euros s'il est lycéen ; plus une augmentation des plafonds des réductions et crédits d'impôts.

Le rattachement permet également d'avoir un abattement pour charges de famille pour le calcul de la taxe d'habitation (10 % pour chacune des deux premières personnes et 15 % pour les autres).

Mais attention : les revenus de l'enfant rattaché sont imposables ! Sauf les indemnités de stage de moins de 3 mois dans le cadre des études, le salaires des étudiants dans la limite de 3 fois le smic mensuel (3 963 euros).

De plus, le rattachement exclut la possibilité de déduire la pension alimnetaire que les parents lui versent (soit 5 729 euros s'il l'enfant n'habite plus chez ses parents, 3 296 euros s'il y habite).

Avant d'opter, un petit calcul s'impose donc et il faudra faire au préalable une simulation sur le site internet des impôts.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA