May
22
Inventer et choisir

Inventer et choisir sont toutefois à l'éloquence ce que l'âme est au corps ; il est vrai, quelque importantes que soient ces qualités, elles appartiennent plutôt au jugement qu'à l'éloquence ; et cependant quelle est la cause où le jugement ne soit nécessaire ?

L'orateur parfait que nous cherchons devra donc connaître les sources des arguments et des preuves. Or, tout ce qui peut être l'objet d'une question, d'une dissertation, se réduit à savoir si la chose est, de quelle nature elle est, quelles en sont les qualités : on connaît par les indices si la chose est ; ce qu'elle est, par les définitions ; ses qualités, enfin, par les idées du bien et du mal.

Pour embrasser tout cela, le véritable orateur ne se renfermera pas dans les circonstances des personnes et du temps. En remontant du particulier au général, il s'ouvre un plus vaste champ, et bien établie, la preuve générale devient la preuve particulière. Or la question séparée des circonstances du temps et des personnes, et ramenée du particulier au général, s'appelle thèse. C'est d'après cette méthode qu'Aristote exerçait ses disciples à parler pour et contre, non avec la sécheresse des philosophes, mais avec l'abondance des rhéteurs, pour leur donner de la richesse, de la fécondité. Aristote a fait un livre des lieux (c'est son expression), où l'orateur peut puiser toutes les preuves pour et contre.

CICERON - De oratore XIV

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
JRM
Site: 
http://

un(e) "rara avis", non ?

... generose puer !

Nom: 
JRM
Site: 
http://

descanzar ahora que todo es ordenado. Que aproveche !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA