Jun
26
La restitution de nos blogs : ça ne s’arrange pas !

Le CNB commence à écrire aux avocats blogueurs :

« Vous nous avez fait part de votre volonté de récupérer les contenus de votre blog hébergé sur la blogosphère des avocats, désormais accessible sur www.blogavocat.fr.

Nous vous prions de trouver ci-contre le lien vous permettant de télécharger l’ensemble de vos contenus ... »

Or, en ce qui me concerne, (mais je ne suis pas le seul dans cette situation ...) ce lien ne donne accès qu’à :

• des photos en vrac, non rattachées aux billets correspondants,
• à quelques documents PDF,

Les billets publiés ne sont pas accessibles. Des code sont demandés et ceux utilisés pour l’ancien blog ne sont pas reconnus.

Vidéos et sondages ne sont pas plus restitués.

Pourquoi d’ailleurs un fichier XLS alors qu’était annoncé un fichier XML ou csv ?

Le CNB ajoute :

« Nous sommes bien sûr à votre disposition, pour toute information complémentaire »

Mais une demande d’explications adressée en réponse à l’adresse émettrice ne provoque, en retour, qu’un message d’erreur pour « adresse inconnue » !

Le CNB précise encore :

« Comme le Conseil National des Barreaux s’y était engagé, vous recevrez également dans les prochains jours une clé USB contenant la base de données de votre blog au format XLS ainsi que vos éventuels fichiers multimédia. ».

On craint le pire, compte tenu de l’aspect chaotique de cette dernière transmission, s’ajoutant à la qualité déplorable de la restitution de nos anciens blogs...

D’où ce billet désespéré, qui - lui - sera peut-être consulté par les informaticiens du CNB.

Entre temps, le pire est arrivé avec la clé, qui appelle les mêmes observations que le contenu du lien....

J’attends (et mon informaticien aussi...).

Merci CNB !

Commentaires

En français on dit : "faire passer des vessies pour des lanternes".

En geek, on dit : " faire passer un fichier XLS pour un fichier XML"

Et c'est honteux.....

Pas pour moi qui fait bien la différence mais pour tout ceux qu'on prend pour des imbéciles parce qu'il ont simplement confiance.

J'attends qu'on me parle d'un lapsus calami : là, j'explose...!

 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA