Feb
22
Le CNB disait : "Etre présent sur Internet est aujourd'hui incontournable"

C'est toujours écrit là :

http://avocats.fr/portal/espace-avocats/etre-present-sur-internet-est-au...

Etre présent sur Internet est aujourd'hui incontournable

« Nos clients ont de plus en plus l'habitude de faire des recherches sur Google quand ils ont une question juridique, y être référencé est devenu indispensable », témoigne Olivier Sanviti, avocat au barreau de Paris - http://avocat.blogs.com

Internet est aujourd'hui un media incontournable pour la recherche d'information. Le domaine juridique ne fait pas exception à cette tendance et plusieurs milliers de requêtes sont effectuées chaque jour dans les moteurs de recherche tel que Google. Des particuliers aux entreprises, le réflexe moteur de recherche est devenu courant. Saviez-vous par exemple que pour le mois de décembre 2006, 2.350 recherches ont été effectuées sur les termes "rupture de contrat", 5.931 recherches sur les termes "divorce pour faute" et 11.733 recherches sur les termes "licenciement abusif" ?

Les avocats eux-mêmes ont cette démarche : « Lorsque j'ai une problématique juridique spécifique à résoudre, mon premier reflexe est d'interroger le moteur de recherche Google pour voir si un article n'a pas été rédigé sur la question », explique Bérengère Bertaud, Juriste - ExonHit Therapeutics S.A.

C'est pourquoi,

il est devenu indispensable pour les avocats d'Etre présents sur Internet

et d'apparaître en tEte de liste des résultats de recherche portant sur des thématiques juridiques.

Pour atteindre cet objectif, nous mettons à votre disposition une plate-forme de blogs spécialement dédiée aux avocats et adaptée à leurs besoins.

Pour créer dès aujourd'hui votre blog sur avocats.fr :

CLIQUEZ ICI

N'essayez pas, ça ne marche pas...

On a tous une question à poser... au CNB :

POURQUOI ????

LA BLOGOSPHERE DES AVOCATS DE FRANCE NE DOIT PAS DISPARAITRE

Mots-clés: 

Commentaires

Les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent !

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Monsieur le Président,

J'accuse réception de vos courriels en date des 20 et 21/02/2014, annonçant la suppression de la blogosphère des avocats au 31 mars 2014.

Sur ce site, j'ai créé mon blog en avril 2011.

Ma première publication fût une histoire imaginaire « Une rencontre inattendue », suivie d'autres (1) ; j'ai écrit sur la censure (2), la gouvernance, la dématérialisation des procédures, l'accès au droit et à la justice... ; j'ai partagé mon admiration pour de grands hommes, Antoine de Saint Exupéry, Pablo Neruda, Albert Camus, René Cassin...

Sur la blogosphère des avocats, j'ai dessiné un espace à mon image pour ma liberté de pensée et d'expression.

Ma prochaine parution était prévue le 10/04/2014 sur l'accès au droit et à la justice, en mémoire à l'un de nos confrères, assassiné pendant la seconde guerre mondiale.

Je viens vers vous en vue d'un règlement amiable du présent litige qui nous oppose.

La décision de fermer le site avocats.fr a été prise par le bureau du Conseil National, sans délibération de l'assemblée générale. (PV CNB des 22 et 23 mars 2013 page 9)

L'article 8.1 du règlement intérieur du CNB stipule notamment que le bureau exécute les décisions de l'assemblée générale et lui rend compte de ses activités.

La décision relative à la suppression de la blogosphère des avocats est illicite et ne lie ni le Conseil National, ni son Président.

L'exécution d'une telle décision porterait gravement atteinte à ma liberté de pensée et d'expression.

Aussi, je vous remercie de bien vouloir mettre fin à ce litige en renonçant à la fermeture du site avocats.fr.

A défaut d'une solution amiable, eu égard à l'urgence et à la gravité de l'atteinte illicite portée à une liberté fondamentale, je serais contrainte de saisir le juge des référés pour défendre mes droits.

Dans l'attente de votre réponse,

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de mes salutations respectueuses et confraternelles.

Nathalie KERDREBEZ-GAMBULI

SCP KERDREBEZ-GAMBULI & BATI

Avocats au Barreau du Val d'Oise

3 rue Carnot 95300 PONTOISE

Tel : 01.30.31.56.18

PJ :(1) Le miroir brisé

(2) Le procès de la censure

PS: Ce courriel a été adressé au président du Conseil National le 22/02/14 à 17:05

Je salue ici votre initiative intelligente et vous remercie de nous tenir au courant.

Cordialement

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA