Mar
24
LETTRE OUVERTE A MADAME LE GARDE DES SCEAUX POUR OFFENSE

CONFEDERATION NATIONALE DES AVOCATS

15, rue Soufflot - 75005 PARIS - Tél. 01.43.54.65.48 - Fax. 01.43.54.75.09

cna-anased@wanadoo.fr - www.cna-avocats.fr

LETTRE OUVERTE A MADAME LE GARDE DES SCEAUX POUR OFFENSE

Madame le Garde des Sceaux,

Ministre d'Etat, ministre de la Justice, ministre des Libertés, voila des titres qui symbolisent la France pour les étrangers qui l'aiment.

Lorsque vous vous exprimez, vos paroles sont fortes et partant les avocats y sont sensibles.

Lorsque vous vous êtes adressée aux avocats en septembre 2009 à l'assemblée générale du CNB vous avez été unanimement applaudie quand vous parliez de la place de l'avocat dans notre société et de la défense de la défense comme garante de notre état de droit.

Alors, lorsque nous prenons connaissance des termes injustes par lesquels vous avez attaqué dans la « Gazette du Palais » (7 et 9 mars 2010) les avocats ayant déposé des questions prioritaires de constitutionnalité pour contester les gardes à vue en déclarant que « certains avocats agissent ainsi parce que cela leur rapporte des affaires » et en ajoutant « C'est d'ailleurs l'un des problèmes de la judiciarisation de notre société aujourd'hui », tous les avocats sont offensés.

Mais, plus grave encore ce qui est en cause ce sont : le droit, la justice et les libertés valeurs auxquels nous vous savons attachée.

Madame le Garde des Sceaux expliquez-vous, retirez ces propos.

Ou alors attendez-vous à entendre gronder tous les avocats, qui du conseil à la défense vous diront :

Les avocats sont unis pour que la France demeure aux yeux de nos concitoyens et du monde la patrie des droits de l'homme et des libertés.

Croyez-vous que les investisseurs étrangers auront confiance alors qu'ils pourraient craindre de pouvoir être mis en cause sans bénéficier des droits dont ils disposent chez eux, c'est-à-dire le droit d'être assistés et défendus sans être interrogés sans garantie des droits de la défense ?

Madame le Garde des Sceaux dites-nous simplement que vous regrettez ces mots qui choquent comme une offense les avocats

Montrez par vos paroles et par des gestes éloquents que vous estimez comme nous que lorsque les avocats interviennent comme conseils, comme défenseurs, ils participent à la cohésion nationale puisqu'ils appliquent la règle de droit et veillent à ce qu'elle soit respectée parce qu'elle est la garante des droits de nos concitoyens et de leur liberté.

Paris, le 23 mars 2010

Aurons-nous une réponse ? Sans doute, mais de pure convenance et sans grande portée ...

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
JRM
Site: 
http://

...que je partage !

... bien triste !

Nom: 
JRM
Site: 
http://

...car elle a un gros Q(I) !

Bien fait.

... une plus grande estime pour les avocats, qu'elle a même traités de "sournois"...

C'est même sous l'actuel gouvernement que le manque de considération pour les gens de justice a considérablement empiré.

Quoi qu'il en soit, je pense d'ailleurs qu'aucun avocat ne peut logiquement se satisfaire des propos tenus à notre égard par le ministre de la Justice.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA