Aug
13
Un curieux mode de "simplification de la langue du droit"...

Un curieux mode de "simplification de la langue du droit"...

 

Il faut lire la "tribune" de F. Defferrard  (recueil Dalloz, 22 juillet 2021, n° 26). Vous y apprécierez son "Petit glossaire pour un choc de simplification de la langue du droit", issu des travaux d'une "Commission d'initiative linguistique", rattachée au ministère de la justice.

Vous y verrez alors (par exemple) que nous ne parlerons plus de "Loi", mais de "Enoncé éthique non optionnel", tandis que le "Code" devient "Agrégat discursif de représentations normatives" et le juge "un agent d'apaisement des oppositions circonstancielles" ! Etc. ...

J'ai peur ...

 
Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA