albert.caston

Par albert.caston le 06/08/09
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 7 mois

C'était en août 2007.

Par une heureuse initiative, le CNB nous livrait alors, « clés en mains », la possibilité de nous lancer en ligne, en créant un blog, pour – dans le respect de nos principes essentiels – partager, dire, réagir et même plus encore.... En un mot, comme une bouteille à la mer, s'exprimer, sans trop savoir l'écho que recevraient nos messages.

Je m'étais alors lancé dans cette aventure sans trop y croire et n'y ai même plus beaucoup pensé ensuite, jusqu'en février 2008, pour ne plus la quitter depuis, l'alimentant régulièrement : principalement par la présentation de jurisprudence récente, assez peu annotée d'abord, jusqu'à ce que quelques concours extérieurs de qualité viennent se joindre à moi, avec une fidélité à laquelle je suis extrêmement sensible.

A ce jour, 94 publications ont été mises en ligne, essentiellement en matière d'assurance-construction (et de responsabilité décennale, bien sûr...). Elles ont amené 76 commentaires, de natures très diverses. Ce nombre n'est cependant pas le reflet exact de l'intérêt suscité par ces modestes publications. Le compteur interne enregistre en effet, depuis 2008, une moyenne constante de 150 consultations par jour ouvrable, en année courante, ce qui n'est déjà pas mal – me semble-t-il - compte tenu du caractère très technique et spécialisé des questions traitées.

Un petit sondage vous interrogeant sur ce que vous attendiez de ce blog a montré que, tel quel, il semble répondre à vos attentes, plutôt portées sur le droit privé, ce qui ne nous empêchera pas de faire au droit public la place qu'il mérite.

Au fil des jours, le besoin s'est aussi fait sentir, pour moi, d'exprimer autre chose, ce fut la création de la rubrique « humeur », qui demeure discrète. J'ai aussi eu envie de partager avec vous le plaisir d'un spectacle. Il est également apparu opportun d'annoncer des manifestations intéressant le domaine traité par ce blog.

Les créateurs de ce système, l'ont affublé de compteurs, censés refléter, l'un la « popularité », l'autre le « taux d'activité » de chacun de ces blogs, suscitant par là une certaine émulation, sympathique, mais perverse démarche, dans laquelle notre ego ne trouve pas son compte. Le blog serait-il lui aussi (comme la vie...) une redoutable école d'humilité ?

Je ne sais d'ailleurs pas trop comment fonctionne le compteur de popularité. Il semble que ce soit au travers de la fréquence des lectures, modulée par un paramètre que je n'ai pas encore perçu. Quant au taux d'activité, il est bêtement arithmétique : chaque fois que l'on publie, il augmente, mais sous condition de publier régulièrement. Ainsi, si j'ai annoncé un évènement et que sa date est passée, la suppression de cette annonce fait baisser mon taux d'activité, ce qui n'est pas logique...

Mais tout est perfectible. Il en va de même du moteur de recherche, dont on aurait souhaité qu'il souligne le mot recherché dans les textes qu'il nous présente en réponse à notre demande. Je l'ai signalé aux créateurs du système, en les félicitant pour la qualité de leur instrument. Peut-être aurons nous, nous aussi un « patch »...

Cela étant, patch ou pas, je continue, avec vous.

A très bientôt donc...

Albert CASTON

Par albert.caston le 03/08/09
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 7 mois

Je signale la parution concomitante et très récente de deux excellentes études sur la notion d'aléa, l'une sous la plume de Mme VALERIE LASSERE-KIESOW, à la Semaine Juridique, édition G, n° 31-35 du 27 juillet 2009, pages 50 et s., l'autre due à Mme SABINE BERTOLASO, dans la RGDA 2009, pages 431 et s.