Par albert.caston le 23/02/18

 Effets de la réforme du Droit des contrats et du BIM sur le Droit de la construction
Assises Juridiques du Bâtiment
et des Travaux publics
3 avril 2018 - Fédération Nationale des Travaux Publics
Auditorium Auguste Brûlé, 3 rue de Berri 75008 Paris

 

 

Effets de la réforme du Droit des contrats et du BIM sur le Droit de la construction

 

Confronter la loi du 10 janvier 1978, dite Spinetta venant de fêter ses 40 ans et la réforme du droit des contrats s’avérait important à soulever lors de cette grande journée d’étude notamment sous l’angle des différentes responsabilités. Responsabilité, qui pour le BIM pose encore problème pour certains praticiens. Incertitudes juridiques, responsabilité des parties, propriété intellectuelle, autant de points qui seront étudiés lors de cette journée d’étude. Mais ce dernier permet également le travail collaboratif, un pan crucial pour les différents acteurs du domaine de la construction.

 

8h30 : Ouverture des portes et accueil des participants : Contrôle de votre badge d’accès. Confirmation de votre présence sur le cahier d'émargement. Remise du livret d'accueil à la journée d'étude. Service petit déjeuner et vestiaire à votre disposition.

 

9h00 : Introduction par Eric Azoulay, avocat, ancien bâtonnier du barreau du Val d'Oise

 

9h05 : Ouverture par un décideur du monde du bâtiment et des travaux publics

 

9h30/10h15 : 1ère table ronde : Les effets de la réforme du droit des contrats sur les différentes responsabilités légales (décennale, biennale, garantie de parfait achèvement)

La loi du 10 janvier 1978, dite Spinetta, vient de fêter ses 40 ans. La confronter à la réforme du droit des contrats s’avère donc d’un intérêt certain, notamment sous l’angle des différentes responsabilités. Cet éclairage, déterminant pour les praticiens, est essentiel à une bonne compréhension des questions qui se posent à tous les stades des procédures de droit immobilier et, plus particulièrement, de construction. L’actualité jurisprudentielle, également déterminante, sera exposée dans ses dernières évolutions pour permettre à chacun d’anticiper et de maîtriser ces questions et leur évolution.

 

Table ronde animée par Samuel Champeaux, notaire associé, SCP Thiberge & Associés

 

Avec la participation de Bérengère Joly, directeur juridique chez FPI FRANCE, Fédération des Promoteurs Immobiliers de France, Olivia Michaud, avocat à la Cour, Partner, DLA Piper France LLP, Christophe Sizaire, professeur à l’Institut de droit et d’économie appliquée à l’immobilier, avocat associé, Alejandra Segovia-Bignon, responsable service juridique & contentieux, Covéa Immobilier

 

10h15/10h25 : échanges avec la salle

 

10h25 : pause

 

10h40 : intervention de Christophe Sizaire : Panorama sur l’actualité jurisprudentielle en droit de la construction

 

11h05/12h15 : 2e table ronde : Aspects concrets liés à la pratique professionnelle

Cette table ronde aura pour objectif d’approfondir les éléments exposés en se basant sur des situations concrètes et pratiques. Complémentairement à la précédente, elle se veut mettre en œuvre dans l’exercice quotidien les aspects impactant des nouveaux textes et arrêts.

 

Avec la participation de Catherine de Froidcourt, avocat, Suzanne Brunel, chargée de mission Pourvois, Direction des Règlements, SMA, Marine de la Guerrande, architecte urbaniste, Think Tank urbanisme, Ghislaine Sixdeniers, directrice droit immobilier, construction & environnement, Euro Disney Associés SCA, responsable de la commission immobilier de l'AFJE

 

12h15/12h30 : échanges avec la salle

 

12h30/14h00 : Lunch/networking etienne girardet

 

14h00/14h25 : GRAND TEMOIN : introduction de l’après-midi par Guy Lacroix, président du SERCE, Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique qui abordera l’impact de la révolution numérique et des outils de communication dans le bâtiment et dans la cité.

Le bâtiment qui n’était jusqu’à présent qu’un objet passif du système énergétique, devient l’élément clé d’un schéma dans lequel production et consommation sont intimement liées. Les bâtiments se transforment, ils sont connectés, évolutifs et constituent maintenant le premier maillon des quartiers intelligents et de la Smart City (ville intelligente).

 

14h25/15h30 : 3e table ronde : Qu’est-ce que le Building Information Modelling (BIM) ?

David Richard considère le Building Information Modelling comme “l’entrée de l’immeuble dans l’ère de la data”. Nous abordons ainsi une ère nouvelle qui reste cependant confrontée à l’application des dispositions des articles 1792 et suivants du code civil. C’est cette “ère nouvelle”, qui a vocation à devenir le quotidien des acteurs de l’économie de l’immobilier, du constructeur à l’assureur, de l’expert à l’avocat, qu’il importe de défricher afin de mieux l’appréhender, voire la bâtir.

 

Avec la participation de David Richard, auteur de "BIM : analyse et perspectives de l'immeuble numérique" (Construction et Urbanisme n°12 - Déc. 2017, LexisNexis), avocat, Lex Terra Avocat, Eric Martin-Impératori, avocat associé, spécialisé dans le droit Immobilier, cabinet Gide, Sylvain Metz, directeur juridique et compliance Europe, Bureau Veritas

 

15h30 : pause

 

15h45/17h30 : 4e table ronde : Expertise judiciaire : la nouvelle donne

L’expertise judiciaire n’échappe pas aux mutations et évolutions dites « numériques ». Les missions des experts tendent aussi à évoluer. Les rapports entre les parties, via OPALEXE, système diversement perçu par les praticiens, méritent d’être expliqués et approfondis par leurs utilisateurs. L’objectif est ici, à nouveau, d’anticiper afin de participer efficacement aux expertises et d’en maitriser précisément les contours.

 

Table ronde animée par Michel-Patrick Lagoutte, président de la CEJGE, Compagnie des Experts de Justice, Géomètres Experts

 

Avec la participation de Eric Sutter, expert-judiciaire, Sutter Expertises, Frédéric Coppinger, avocat associé, spécialisé dans le droit Immobilier, Coblence & Associés, Catherine Belin Ventéjol, directeur général adjoint, Polyexpert Construction, Carole Fontaine, avocat, cabinet DFG avocats

 

17h30 : Synthèse par Eric Azoulay, avocat

 tarifs et conditions sur le site https://www.lexposia-events.com

 

 

 

Par albert.caston le 16/02/18

 Ratification de la réforme du droit des obligations : analyse de la deuxième lecture du Sénat
Etude Chantepie et Latina, D. 2018, p. 309.
Publié par ALBERT CASTON à 17:41 Envoyer par e-mail BlogThis! Partager sur Twitter

Par albert.caston le 26/01/18

L'incohérent cantonnement, par l'Assemblée nationale, du domaine du contrat d'adhésion aux contrats de masse

 
Chronique Revet, D 2018, p. 124.
 

Par albert.caston le 15/01/18

Contrat d'adhésion : nouvelle version, nouvelle désillusion...

 
Edito, SJ G,. Mazeaud, D. 2018, p. 57.
 

Par albert.caston le 24/07/17

 Clause pénale et réforme du droit des obligations
Etude Grosser, SJ G 2017, p. 1435, sur cass. n° 15-26.975.
 

Par albert.caston le 12/06/17

La sanction de la faute lucrative par l'amende civile

 
Etude Dreyser, D. 2017, p.  1136.
 

Par albert.caston le 25/10/16

Le "Traité des marchés privés de travaux, passation et exécution" est paru !

 
6ème édition, 850 pages, aux éditions "LE MONITEUR", à jour notamment de la réforme du droit des contrats et du projet de révision de la norme NF P 03-001.
IMG_4756.JPG

 

 
Par albert.caston le 04/10/16

Réforme de la responsabilité civile : l'intensité de l'obligation

 
Étude Larroumet, SJ G  2016, p. 1795.
 

Par albert.caston le 12/07/16
 
Il est l'oeuvre des professeurs Chantepie et Latina, avec comme sous-titre : "Commentaire théorique et pratique dans l'ordre du code civil", éd. Dalloz, 2016, 1094 pages.
 
Par albert.caston le 08/07/16
 
Etude Borghetti, D. 2016, p. 1442.