Nov
24
Garde à vue inutile et dégradante : un témoignage sur France Infos

Un piéton de 60 ans n'avait pas traversé au feu rouge : réprimandé par les gardiens de la paix. Un autre piéton intervient pour s'étonner du traitement infligé. Son identité est recueillie.

Quelques heures plus tard il est interpellé chez lui et mis en garde à vue de même que son épouse, dont vous entendrez le témoignage édifiant.

Rien n'a cependant pu être retenu contre eux..

Où allons-nous ?

« France, mère des arts, des armes et des lois ....

Que ne me réponds-tu maintenant ...

Je sens venir l'hiver, de qui la froide haleine

D'une tremblant horreur fait hérisser ma peau »

Mots-clés: