Jan
10
Abandon de poste du fonctionnaire

Un maire avait mis en demeure un agent d'entretien de reprendre son service sur un poste aménagé dans le cadre d'un travail à mi-temps thérapeutique. Dans un arrêt du 19 novembre 2007, le Conseil d'Etat a estimé que l'absence de précision donnée préalablement à l'agent sur les tâches que comportait son emploi ne l'a pas mis dans l'impossibilité de se présenter sur son lieu de travail et qu'ainsi, en refusant de déférer à la mise en demeure qui lui avait été adressée de reprendre le travail sur un poste aménagé dans le cadre d'un mi-temps thérapeutique, l'intéressé a abandonné son poste et rompu, de son propre fait, le lien qui l'unissait au service. Son comportement était dès lors constitutif d'un abandon de poste justifiant sa radiation des cadres.

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
Maître André ICARD
Site: 
http://www.jurisconsulte.net

L'abandon de poste est la situation du fonctionnaire qui, de sa propre initiative et sans autorisation, cesse d'exercer ses fonctions ou refuse de rejoindre l'affectation qui lui a été attribuée par l'administration. Après mise en demeure adressée en recommandé avec AR restée sans effet, l'administration peut licencier le fonctionnaire absent pour abandon de poste.

Nom: 
Hubert-Tabuteau
Site: 
http://

Je suis fonctionnaire à l'éducation nationale, psychologue. Je cherche un autre emploi, dans la fonction publique hospitalière. Mais, si je dois attendre que mon administration me détache, je ne suis pas prète de changer d'emploi. Bref, est-ce que si j'abandonne mon poste (et que je me fais licencier !!) je pourrais être contractuelle à l'hôpital comme psychologue ? Ma question est de savoir si je perds mon emploi de cadre de la fonction publique d'état pourrais-je être cadre dans la fonction publique hospitalière ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA