Sep
24
Les candidats à une épreuve de 5 heures d'accès à l'Ecole des Avocats de Toulouse n'avaient pas le droit d'aller faire pipi !!!

Je réagis à chaud à l'information donnée ce jour sur son blog par mon excellent confrère Frédéric CHHUM , relayant un article publié sur le site du Figaro le 23 septembre 2013 sous la plume de Madame Aude Sérès .

Cette administration française, que le monde entier nous envie, est parfois capable d'inventer des réglementations surréalistes, dont les conséquences peuvent être désastreuses pour les administrés.

A cause d'un manque évident de bon sens et de connaissances juridiques de base, les épreuves d'accès à l'Ecole des Avocats de Toulouse ont été annulées, et les étudiants qui ont préparé tout l'été de façon intensive leur examen, parfois à grand frais de préparation privée, vont être obligés de repasser leur épreuve de cinq heures.

Et que penser pour ceux qui ont eu une bonne note à l'épreuve annulée du fait de la faute de l'administration et qui vont moins bien réussir ou carrément rater la deuxième épreuve de remplacement ?

Pourtant il existe la circulaire n° 2011-072 du 3-5-2011 relative aux conditions d'accès et de sortie des salles de composition et dispositions relatives aux fraudes MEN - DGESCO / ESR - DGESIP - NOR : MENE1109846C fixe les règles d'accès et de sortie des salles de composition pour les candidats aux épreuves écrites des examens de l'éducation nationale, des examens de l'enseignement supérieur organisés par le recteur d'académie, ainsi qu'aux concours général des lycées et concours général des métiers. Elle s'applique également aux épreuves pratiques et orales, sous réserve des spécificités liées au passage de ces épreuves. Elle concerne tous les candidats, sous réserve des aménagements aux conditions de passation des épreuves mis en place pour les candidats handicapés.

Cette circulaire précise que : « (...) Durant la première heure d'épreuve, aucune sortie, provisoire ou définitive, n'est autorisée. Toutefois, en cas de nécessité absolue, un candidat peut exceptionnellement être autorisé à sortir de la salle durant la première heure. Après avoir relevé toutes ses feuilles de copie et de brouillon, un des surveillants accompagne le candidat à l'extérieur de la salle et il est fait mention de cette sortie au procès-verbal. Si le candidat revient dans la salle, ses feuilles de copie et de brouillon lui sont rendues. Aucun temps supplémentaire ne lui est accordé au-delà de l'horaire de fin d'épreuve initialement prévu, sauf s'il s'agit d'un candidat handicapé pour lequel un aménagement d'épreuve lui autorise des sorties de salle avec temps compensatoire.

À l'issue de la première heure, les candidats qui souhaitent quitter provisoirement la salle n'y sont autorisés qu'un par un et sont accompagnés par l'un des surveillants. Les candidats qui quittent provisoirement la salle ne doivent pas emporter leur copie. (...) »

Quel gâchis !

André ICARD

Avocat au Barreau du Val de Marne

www.jurisconsulte.net

Commentaires

Nom: 
Conte
Site: 
http://

Etant directement concerné par cet examen, je peux vous confirmer que ce règlement n'a été en aucun cas modifié pour l'épreuve du 5 octobre.

Le communiqué de l'Université concernant le déroulement de cette nouvelle épreuve précise:

"Conformément à la charte des examens de l'Université figurant en pièce jointe à ce message, aucune sortie durant l'épreuve ne sera autorisée, sauf production d'un certificat médical ou sauf à rendre sa copie.

En ce qui concerne les certificats médicaux, l'Université se réserve le droit d'en contrôler la véracité."

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA