Jul
11
Maître Kuchukian me soutient lui !

On peut bien sûr critiquer la plume acerbe de notre confrère Kuchukian  de MARSEILLE et son ton dérengeant, mais il ne faut pas lui enlever sa solidarité envers un confrère en difficulté financière (assigné par l'URSSAF Montreuil en liquidation judiciaire) et gravement malade (hémodialyses 3 fois par semaine), alors que bon nombre de confrères politiquement corrects, biens sur eux, confortablement installés dans une vie de notables, repus, bien pensants et donneurs de leçon de vie et de déontologie, l'ont frappé définitivement de transparence, insensibles à sa souffrance physique et morale. Bernard a compris lui que cette indifférence générale et égoïste me faisait plus mal que ma maladie contraignante mais heureusement bien prise en charge par la médecine. Alors merci mon cher confrère de votre soutien, même si souvent je ne partage pas tous vos points de vue, je donnerais ma vie pour que vous puissiez les exposer. Vous avez peut-être comme moi beaucoup de défauts, mais vous avez une qualité majeure l'humanité et çà c'est de plus en plus rare.

 

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA