May
30
Peut-on être sapeur pompier si on mesure moins de 1,60 mètre ?

Le président du conseil d'administration du service départemental d'incendie et de secours (SDIS) a la possibilité de passer outre l'avis médical d'inaptitude motivé par la taille « insuffisante » du candidat, sous réserve d'accepter d'en assumer toutes les conséquences. La taille minimale de 1,60 mètre requise pour être sapeur pompier, avec une tolérance de toise de 3 centimètres qui tient compte d'éventuelles erreurs, n'a pas été fixée au hasard, mais elle correspond à des nécessités liées aux difficultés du métier et des activités de sapeur-pompier. La réponse du ministère l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales du 20 mai 2010, à la question d'un sénateur, rappelle que lorsqu'il procède à l'examen médical, préalablement à l'exercice des activités de sapeur-pompier, le médecin sapeur-pompier peut émettre un avis d'inaptitude parfaitement justifié et réglementaire pour une taille inférieure à 1,57 mètre. Sa signature l'engage personnellement et il ne peut être question de lui demander de modifier cet avis. Mais le ministre précise ensuite que l'employeur des sapeurs-pompiers n'est pas l'État lui-même mais la collectivité locale, et le président du conseil d'administration du service départemental d'incendie et de secours (SDIS) a la possibilité de passer outre cet avis médical négatif, sous réserve d'accepter d'en assumer toutes les conséquences.

SOURCE: Réponse du Ministère de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales à la question écrite n° 12592 de M. le sénateur Roland Courteau (Aude - SOC), publiée dans le JO Sénat du 20/05/2010 - page 1290.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA