Oct
15
Quid de la subvention communale postérieure à l’action ?

Une commune peut-elle accorder une subvention après le déroulement de la manifestation soutenue ?

La subvention communale d'une association attribuée après le déroulement de la manifestation, dans le délai de la prescription, n'est pas illégale, s'il y a un intérêt communal et si l'association a la capacité de pré financer. Une réponse ministérielle du 7 octobre 2008 à la question d'un député nous rappelle que toute association déclarée peut recevoir des subventions d'une collectivité territoriale pour l'organisation d'une manifestation, dès lors que la collectivité y a un intérêt, en raison des retombées attendues sur sa notoriété et l'économie locale (CE, 5 décembre 1941, Rousteau). Cependant, ces retombées doivent être suffisamment directes pour que la collectivité y trouve un intérêt réel (TA Lyon, 30 mars 1989, Association automobile Rhône-Afrique/Tête). Le fait que la subvention soit attribuée après le déroulement de la manifestation ne constitue pas un motif d'illégalité, dès lors que ces conditions sont réunies et que l'association a la capacité de pré financer. En revanche, une association ne peut réclamer le versement d'une subvention attribuée par une collectivité territoriale au-delà du délai de quatre ans (CE, 27 février 1981, Commune de Chonville-Malaumont).

Réponse du Ministre de l'Intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales à la question N° : 23107 publiée au JO le : 07/10/2008 page : 8615.

Commentaires

Nom: 
Mvnyonpi
Site: 
Mvnyonpi

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA