Par angel.la-torre le 19/01/10

El Ministro Eric BESSON ha dado a conocer ayer el balance de su acción del año pasado.

Aquí algunas cifras:

- 6 000 extranjeros « sin papeles » han sido regularizados.

- 29 288 extranjeros en situacion irregular han sido reconducidos a la frontera (el objetivo asignado era de 27 000).

Asimismo ha informado que a fines de febrero o a comienzos de marzo presentará ante el Consejo de Ministros un « enésimo » proyecto de ley sobre la inmigración en este país.

El balance detallado aquí.

Par angel.la-torre le 01/10/08

Voici la nouvelle plaquette (en PDF) avec les missions de ce Ministère "régalien" et l'organigramme de celui-ci.

Par angel.la-torre le 10/10/07

C'est aujourd'hui l'inauguration de la flambante neuve « Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration » (CNHI) au palais de la Porte-Dorée à Paris.

Ce bâtiment qui a été construit pour l'Exposition coloniale de 1931 a été transformé, par la suite, en Musée des Arts Africains et Océaniques (MAAO) en 1960.

Pendant l'année 2003, toutes les collections de ce musée ont été transférées, finalement, au nouveau Musée des arts premiers du Quai Branly, très cher à l'ex-président de la République Jacques Chirac.

Comme dans le Musée de l'Immigration de New York, les visiteurs pourront consulter les actes de naturalisation française de leurs aïeux.

Ils pourront aussi laisser, si le souhaitent, un objet utilisé par leurs parents ou grands-parents et qui représente l'histoire de leurs arrivées en France.

L'intention des responsables de la création de ce musée est louable, mais le risque d'amalgame existe, surtout si l'on voit que l'immeuble qui l'abrite a été construit dans un premier temps pour rendre hommage à l'histoire coloniale française et que la création récente d'un -pour beaucoup de gens- discutable ministère de l'Immigration, n'arrange pas les choses à ce sujet.

Sera-t-il vraiment cette crainte la cause de sa « discrète » inauguration de ce jour ?

Par angel.la-torre le 05/09/07

Ce mois de septembre, la « Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration » (CNHI) doit être inaugurée au palais de la Porte Dorée à Paris. Ce bâtiment qui a été construit pour l'Exposition coloniale de 1931 a été transformé, par la suite, en Musée des Arts Africains et Océaniques (MAAO) en 1960. Pendant l'année 2003, toutes les collections de ce musée ont été transférées, finalement, au nouveau Musée des arts premiers du Quai Branly, très cher à l'ex-président de la République Jacques Chirac.

Comme dans le Musée de l'Immigration de New York, les visiteurs pourront consulter les actes de naturalisation française de leurs aïeux. Ils pourront aussi laisser, si le souhaitent, un objet utilisé par leurs parents ou grands-parents et qui représentent l'histoire de leurs arrivées en France.

L'intention des responsables de la création de ce musée est louable, mais le risque d'amalgame existe, surtout si l'on voit que l'immeuble qui l'abrite a été construit dans un premier temps pour rendre hommage à l'histoire coloniale française et que la création récente d'un, pour beaucoup de gens, discutable ministère de l'Immigration, n'arrange pas les choses à ce sujet.