Oct
16
Exécution d'Antoine Sollacaro : un triste jour pour les avocats et pour la Corse

Le 16 octobre 2012 restera comme un triste jour pour les avocats et pour la Corse.

Notre confrère Antoine Sollacaro a été lâchement exécuté ce matin à 9 heures dans une station essence sur la route des Sanguinaires à coté d'Ajaccio.

Même si je ne connaissais pas personnellement Antoine Sollacaro, il était un confrère et donc un "frère d'armes".

Face à ses agresseurs armés, Antoine Sollacaro, n'a pas pu se défendre, ce qui est paradoxal, lui qui a passé sa vie à défendre les autres avec passion.

Face aux armes, il n'a pu répondre par le verbe, son arme de destruction massive favorite.

Exécuter un avocat, est aussi odieux et absurde que d'exécuter un curé, un instituteur, un médecin, une infirmière, autant de professions, dont les membres se dévouent aux autres.

Il est triste que l'Ile de Beauté, que nous chérissons tous, soit enlaidie par un crime aussi lâche et odieux.

Nous sommes très tristes et bouleversés.

Mes condoléances à toute sa famille et ses proches.

Frédéric CHHUM

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA