Jan
14
ACTUALITE DE LA Q.P.C. SUITE GERMANIQUE

 

Au moment où j’écrivais mon billet précédant sur le rapport entre la nationalité, le terrorisme, voire la religion, j’ignorais que la question est désormais soumise aux parlementaires de BERLIN.

Il parait qu’on prépare une loi par laquelle on retirerait à certains Allemands leurs cartes d’identité ou leurs passeports, qui seraient remplacés par autre chose, pour les empêcher de quitter le territoire et aller s’enrôler chez les terroristes de par là-bas, ce qui commence au passage des frontières turques. Car l’Allemagne compte une communauté turque considérable.

J’ignore pour l’instant la suite qu’on réservera à ce projet, dont je puis vous dire qu’il avait été une des pistes de travail que le groupe de trois que nous avons été avait envisagé.

Peut-être que la loi correspondante,  si elle est promulguée,  finira au Tribunal fédéral de KARLSRUE, qui est le Conseil constitutionnel allemand.

Pourquoi ?

Parce que les documents d’identité  turcs (et c’est à quoi on pense à BERLIN) mentionnent expressément la religion des titulaires.

Et parce qu’en Allemagne, sauf erreur grave de ma part, on paie un impôt de religion à son choix, redistribué aux églises et organisations religieuses.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA