Feb
02
ARMENORUM : BACHAR AL ASSAD, LE PRESIDENT SYRIEN EST BIEN UN HOMME D'HONNEUR.

Le 30 janvier écoulé, dans une longue interview accordée à l'agence France Presse quant à la situation tragique en Syrie, le président BACHAR AL-ASSAD a fait une référence inattendue aux massacres d'un million et demi d'Arméniens (1).

C'est la première fois qu'un chef d'État syrien reconnaît les massacres de masse des Arméniens et qu'il nomme la Turquie ottomane (2) comme en étant l'auteur.

Lors de l'interview, le président BACHAR AL-ASSAD a en effet comparé le génocide arménien de 1915 aux tueries brutales des civils commises par des combattants étrangers en Syrie :

« Le niveau de barbarie et de sauvagerie atteint par les terroristes nous rappelle ce qu'il s'est passé au Moyen âge en Europe il y a plus de cinq siècles. À l'époque moderne, cela nous rappelle les massacres commis par les Ottomans qui ont tué un million et demi d'Arméniens et un demi-million de Syriaques orthodoxes en Syrie et sur le territoire turc. »

Sans surprise, deux jours après, l'ambassadeur syrien aux Nations Unies, BACHAR JAAFARI, a fait une remarque similaire : « Et qu'en est-il du génocide arménien lors duquel un million et demi d'Arméniens ont été massacrés ? »

___________________________________

(1) Lui aussi a le chiffre de notre monument inauguré en 1975 (un tout petit peu le mien) de la cathédrale apostolique du Prado.

(2) C'est gaullien, comme « la Russie soviétique ».

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA