Jan
08
ARMENORUM : DES ARMENIENS A DIEUDONNE - NOUVELLE LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET AU MINISTRE DE L'INTERIEUR

Même sous-titre : « Ils nous emmerdent, les Arméniens. »

Monsieur le président, Monsieur le ministre,

Un évènement nouveau est intervenu depuis ma lettre ouverte d'hier 7 janvier 2014.

On apprend en effet que Monsieur M'BALA M'BALA, beaucoup plus connu sous le prénom et le nom artistique de Dieudonné va passer la frontière française pour aller jouer son spectacle tranquillement en Suisse, à guichet fermé.

Aucun ministre suisse ne va l'y empêcher de parler. Remarquez, la conduite de la Suisse pendant la seconde guerre mondiale avec le blanchiment de l'or volé aux juifs allemands et aux autres est connue et elle a même été mollement sanctionnée en 1945. Les Helvètes ont de la suite dans les idées. Pardon, dans les coffres-forts.

Finalement, et malheureusement, Dieudonné lit mon blog, et aucun d'entre vous. Puis-je vous rappeler que :

La Cour européenne des droits de l'homme, oui celle de STRASBOURG, a rendu en arrêt de chambre le 17 décembre 2013 une décision discrète.

Moi j'en parle, et je me dis qu'il vaut mieux être classé dans la catégorie Shoah que génocide arménien pour être considéré.

Un sympathique Turc (mais ils le sont tous n'est-ce pas), originaire d'ANKARA, président du Parti des travailleurs turcs (ils sont bolchéviques en plus) a participé en 2005 en Suisse à des conférences au cours desquelles il a nié publiquement l'existence de tout génocide de l'Empire ottoman (vous savez, TALAT PACHA) contre le peuple arménien en 1915 et les années suivantes.

Il a même qualifié de « mensonge international » l'idée d'un génocide arménien.

Le Tribunal de police de LAUSANNE l'a condamné pour discrimination raciale. Recours devant la Cour de cassation pénale du Tribunal du canton de VAUD. Rejet. Pourvoi devant le Tribunal fédéral de BERNE. Rejet par un arrêt du 12 décembre 2007.

Alors recours du Turc, il s'appelle PERINCK, contre la Suisse. Présidée par un Italien, avec des juges danois, serbe, suisse (???), hongrois, monténégrin et portugais -ces deux derniers ayant exprimé une opinion partiellement dissidente, la Cour européenne des droits de l'homme a dit ceci.

La Suisse est condamnée.

Dire en effet que : « Le mensonge international » soit le génocide arménien, n'est pas un abus de droit.

La Cour ajoute que :

« « Le libre exercice du droit de débattre ouvertement de questions sensibles et susceptibles de déplaire est l'un des aspects fondamentaux de la liberté d'expression et distingue une société démocratique, tolérante et pluraliste d'un régime totalitaire ou dictatorial. » »

Et encore : " " que les Etats qui ont reconnu le génocide arménien n'ont pas jugé nécessaire d'adopter des lois prévoyant une répression pénale pour des personnes mettant en cause le point de vue officiel, conscients que l'un des buts principaux de la liberté d'expression est de protéger les points de vue minoritaires, susceptibles d'animer le débat sur des questions d'intérêt général qui ne sont pas entièrement établies. » »

Vous avez bien lu, on peut donc légitimement, je cite : « animer le débat ».

Lorsque Dieudonné parle, donc il « anime le débat ». C'est ce qu'il va faire en Suisse.

Allez-vous dans ces conditions protester légitimement aussi contre la décision de la Cour de STRASBOURG.

Si vous ne le faites pas, il y aura donc deux poids, deux mesures.

Et alors, comme disait l'autre dans le temps en parlant du Danemark, il y aura donc quelque chose de pourri dans le Royaume d'EUROPE. Ou dans la République française.

Je vous écris cela parce que vos représentants, oui le représentant de l'Etat français, celui du préfet des B.D.R. le procureur général de la République, s'oppose avec la véhémence la plus extrême lorsque mon confrère, ami et compatriote Philippe KRIKORIAN veut obliger l'Etat français à sanctionner la contestation du génocide arménien. Comme la loi pénale sanctionne la contestation de la Shoa.

Dites moi, Monsieur le président, et vous aussi Monsieur le ministre, ne seriez vous pas un tantinet racistes, enfin anti -arménien ou pro turc ?

Je vous prie de croire, Monsieur le président, Monsieur le ministre, etc. etc.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA