Mar
16
ARMENORUM : IL EST FORT CE POUTINE

L'intelligence de l'homme politique est malheureusement sous estimée dans le monde occidental et spécialement en France.

L'épiphénomène de la CRIMEE sera réglé ce soir, et on passera à autre chose.

On espère simplement que d'un point de vue économique, la casse ne sera pas trop grande pour les entreprises françaises. Etre intelligent n'est pas interdit...

Mais quel rapport me direz-vous avec les Arméniens ?

Beaucoup plus que vous croyez.

Les Russes ont toujours eu le soin extrême de la protection des orthodoxes, et ce soin s'est étendu à la protection des minorités chrétiennes d'Orient. C'est bien pourquoi, la RUSSIE des Tsars, celle des communistes ensuite et la RUSSIE nouvelle maintenant se sont toujours intéressées aux Arméniens. Question religion, il n'y avait aucun problème, certes la majorité des Arméniens est de confession apostolique, techniquement une religion autocéphale, mais les orthodoxes font parfait ménage avec elle.

Les protéger, mais contre qui ?

Dans le monde actuel, contre tous les autres. L'islam actif et agressif, le plus souvent sunnite, en toutes ses formes, les Turcs compris.

Avec la protection secondaire de ceux qui protègent les chrétiens d'Orient, comme c'était le cas jadis en IRAK, avant la folie américaine, voire en IRAN, chiite, et aujourd'hui que POUTINE est là, en SYRIE. Parce qu'elle est mélangée et un peu laïque. A ce sujet, des informations ne sont pas des hasards.

- L'espace aérien turc est prêté à l'armée de l'air israélienne pour s'entrainer, ce qui ne ravit surement pas le Kremlin,

- La protection des frontières arméniennes, coté turc compris, est faite par l'armée russe, à la demande de ceux d'EREVAN, qui savent parfaitement ce qu'ils font.

- Et tant pis si ISRAËL n'est pas contente.

Et, j'y arrive, une toute petite information, presque confidentielle, et compréhensible seulement par les initiés.

Dans le Caucase (on sait que je suis un peu Caucasien par une de mes arrières grand-mères), il y a l'affaire de HAUT-KHARABAH, une toute petite république autoproclamée, reconnue par une poignée d'Etats dans le monde, à la demande ... du Kremlin.

C'est rempli d'Arméniens de montagne, tous modestes, qui ne souhaitent qu'une chose, garder leur religion, leur foi chrétienne, en territoire jadis azéri, celui d'AZERBAÏDJAN. Alors, c'est la guerre, qu'ils ont gagnée militairement, mais on n'en sort pas politiquement.

Et voici que dès que l'épisode de CRIMEE sera terminé, en attendant peut être celui de la TRANSNISTRIE, ce morceau russe de MOLDAVIE (celle-ci qu'on appelait jadis la BESSARABIE, on parle maintenant d'une solution russe au HAUT-KHARABAH.

Aux dernières nouvelles, les Arméniens du HAUT-KHARABAH se voient bien en république russe autonome, comme ce soir la CRIMEE, les Arméniens d'ARMENIE aussi. Il parfait même que les Azéris verraient bien l'affaire d'un bon oeil, au moins, ils n'auraient pas perdu la face politique.

Quand je vous disais qu'il est fort ce POUTINE...

__________________________

P.S. Je sais que je suis lu par de nombreux détracteurs, dont certains me vouent une réelle haine. Alors je me dis que grâce à moi, au moins, tant que la blogosphère existe encore, ils apprennent un peu de géographie. Et ça me fait bien plaisir

Commentaires

M. Poutine, protecteur des minorités et de la démocratie, mérite le prix Nobel de la paix!

Pour le Haut-Karabakh cette solution russe, formule géorgienne , doit être sérieusement considérée car à défaut les risques de conflit armé sont sérieux.

L'IRAN qui a les meilleures relations avec l'ARMENIE et a rétabli de bonnes relations avec l'AZERBAIJAN peut y contribuer. Cela débloquera au surplus tout le tafic routier et férré du nord

Ont en commun une longue histoire. Ceux qui ont visité Ispahan n'ont pas manqué de se rendre dans la "Nouvelle Djolfa" vaste quartier dédié aux Arméniens confrontés aux Ottomans en 1604. Voir l'excellent blog de Patrick Riggenberg .

Aujourd'hui Pierre Loti qui jadis hanta les lieux, y serait-il le bienvenu ès qualité d'officier d'une nation qui n'a plus la moindre influence dans la région après avoir renié tous ses principes, son indépendance, et sa crédibilité.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA