May
28
ARMENORUM : CONSEIL DE L’ORDRE ET AVOCATS ARMENIENS DE MARSEILLE

 

Chronologie.

Hier soir,  je mets en ligne sur ce blog  le communiqué d’un groupe d’avocats, dont deux bâtonniers parisiens tout même, celui en  exercice compris, s’exprimant le 24 avril 2015 depuis EREVAN – c’est la capitale de la petite République d’Arménie, réduite aux traités de KARS et de LAUSANNE-         , où ils sont à l’occasion  de la célébration de à  centenaire de (l’abominable) génocide de 1915.

A l’occasion spécialement mentionnée  de ce pénible anniversaire, ils en profitent pour rappeler de grands principes  et qu’il faut œuvrer pour sauver de la peine de mort un Français actuellement  détenu en Indonésie, qui Dieu merci  et heureusement pour lui,  n’est pas Arménien.

Ce matin, je mets en ligne complémentaire l’affiche de l’organisation hier par le barreau de PARIS d’une conférence sur le thème des génocides,  à l’occasion  spéciale de celui des Arméniens, dont on peut rappeler au passage, c’est tout de même le pape FRANCOIS lui-même qui l’a déclaré, que c’est le 1er du siècle passé.

Voici que cet après-midi, un peu avant  15 H, mes surveillants du conseil de l’ordre de Marseille, dont je rencontrerai demain matin des représentants zélés en audience solennelle de la Cour d’appel d’AIX EN PROVENCE,  découvrent le sujet.

Ils communiquent individuellement à chaque confrère du barreau de MARSEILLE, par Internet,  cet après-midi, donc après mon billet complété,  une motion de soutien qu’ils auraient adoptée à l’unanimité (bravo) le 12 mai courant, donc après l’appel d’EREVAN, pour sauver  de la mort notre compatriote.  Sauf que pour l’instant et jusqu’à moi, personne n’en n’avait entendu parler.

Et on nous propose même une pétition à signer.

Je résume.

Les élus marseillais de la profession sont,  comment dire,  sélectifs et exclusifs. La cause arménienne, ils s’en fichent, bien au contraire, ils la poursuivent  au disciplinaire et au pénal à travers moi. Ah, s’ils pouvaient avoir ma peau.

J’aurais voulu une preuve de ce que j’avance qu’on vient de m’en faire le cadeau.

 

Mers confrères élus, je vous dis que vous êtes tous lamentables.

 

En attendant, voici le lien, ce jour  14 H 46. :http://www.barreau-marseille.avocat.fr/emails/fb1c14b91388d2ec51f7360076c9a7b5.html

Et vous verrez qu'on vous envoie vers un site spécialisé dans les pétitions, pas spécialement celles du barreau. Mes opinons.com.

 

 

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
Bâtonnier GIROUD

a forcément été immédiatement mise en ligne sur le site de l'Ordre.

En outre, elle doit correspondre à une date de réunion du Conseil de l'Ordre.

Non, une telle motion n'a été mise en ligne que ce jour.

Quant à la délibération, elle est annoncée dans le document mis en ligne ce jour comme datant du 12 mai 2015.

Nom: 
Bâtonnier GIROUD

que l'information a été donnée aux Confrères marseillais après un délai de 16 jours.

 

16 jours après la délibération, et pour en revenir à MON PROPOS à MOI, puisque le billet est dans la série ARMENORUM, un mois et quatre jours après l'appel d'EREVAN.

 

Le compte est bon.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA