Apr
20
ARMENORUM UNE LETTRE OUVERTE A MONSIEUR FRANCOIS HOLLANDE, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

 

On nous dit que vous allez faire le voyage de EREVAN,  vendredi 24 avril pour y célébrer le centenaire du génocide des Arméniens en 1915.

C’est bien.

Mais, çà paraitra  seulement du spectacle. Donc dérisoire.

Car vous restez  le président du seul Etat de l’Union européenne à avoir  posé une réserve,  suivant le paragraphe 4 du texte à la décision cadre du conseil européen du 28 novembre 2008,  relatif à la lutte contre  le racisme et la xénophobie.

C’est le ministre  de l’époque, ALLIOT MARIE,  qui l’avait posée au nom de la France.

En vertu de cette réserve, la France ne reconnait que des faits établis par une juridiction internationale.

Pratiquement, alors en droit, la décision cadre ne s’applique plus  que pour la Shoah et les jugements de NUREMBERG. Rien ni personne d’autre. 

Si vous voulez enfin que la reconnaissance du génocide arménien ait un effet concret quelconque, outre la pétition de principe législative qui a déjà honoré notre pays, vous devez,  par décret, c’est tout simple, lever la réserve française.

Et laisser faire alors le droit de l’Union européenne.

C’est ce qu’on vous demande pour marquer de votre nom ce centenaire.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA