Oct
14
AVOCATS : EGALITE ENTRE AVOCATS ET INSTAURATION DU VOTE A PILE OU FACE

Il parait que tout récemment, les électeurs n’ont pu se départager pour choisir le maire d’une petite commune du Pérou.  Même nombre de voix au final  à deux candidats, par ailleurs membres d’une même famille.

Alors, on a décidé de tirer le nom du maire à pile ou face. On a ainsi  demandé au responsable local de la police de jeter la pièce en l’air et on a eu ensuite le nom du nouveau maire.

C’est une bionne solution, car finalement, ils étaient aussi bons ou aussi mauvais l’un que l’autre, mais il en fallait un.

Partant du principe que tous les avocats sont égaux entre eux,  savez vous, même ceux qui le sont plus que d’autres, j’imagine l’application du système péruvien aux élections ordinales des avocats.

Il est excellent. On grouperait tous les candidats deux par deux, on créerait  donc des éliminatoires de piles ou faces, et on retiendrait finalement le dernier, déterminé par la chute de la dernière pièce. Bien sur, il y aurait des pièces jaunes pour les membres des conseils de l’ordre,  et argentées pour les bâtonniers. Messieurs, surtout  de l’ordre et de la considération S.V.P.

Pratiquement,  ce serait finalement comme au Pérou.

Par des candidats choisis par le sort,  aussi mauvais que bons, on aurait ainsi pourvu les postes.

Remarquez enfin qu’on serait bien ainsi dans la voie du tirage au sort, déjà retenu pour certains des   nouveaux notaires.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA