Mar
21
AVOCATS: LES PLEURS DE BENICHOU

 

Ce matin, le bâtonnier de se lamenter, alors que la Cour de Luxembourg vient d’aider le maintien du monopole des notaires. Il écrit, il a raison :

« « Il ne faut pas attendre d’un gouvernement, quel qu’il soit et quelle que soit sa tendance, une telle action. Le lobbying exercé par le notariat français est exceptionnel. Quel que soit le ministre de la justice, les services du ministère ont toujours été en faveur des notaires et ont toujours appuyé leurs revendications concernant un respect absolu du monopole. « « 

La suite est dans tout le bien qu’il dit d’un ministre sortant, sans doute ami politique. Ici, discutable et hors sujet.

Le problème est cependant UNE FOIS ENCORE mal posé.

Il est celui de la défense de notre profession.

C’est alors une opération impossible, parce que celle des avocats est ouverte à tous les vents, alors que celle des notaires est auto protectrice.

L’avocat doit être gratuit. Tout le monde trouve normal par contre de payer le notaire…

Et puis, par principe et définition, nous autres avocats  sommes ou devrions être des poils à gratter, des emmerdeurs institutionnels. Alors, oui on comprend qu’on soit mal vus par une administration qui cherche la légitime tranquillité.

Comment sortir de cette équation ?

En étant plus offensifs, et en organisant comme des notaires des lobbies. Et là, plus rien ne va.

Car chaque fois que les avocats parlent collectivement, c’est pour pleurnicher des indemnités d’aide juridictionnelle,  ou le sort des immigrés, ou du Tiers monde, j’ai passe et d’autres encore, autrement dit pour prendre de l’argent à l’Etat ou lui compliquer la tache.

Les notaires font eux tout le contraire : ils sont des collecteurs d’impôts sur les actes dont ils ont le monopole.

On n’a jamais vu un notaire défendre les migrants, les pauvres. Et aussi les délinquants.

C’est sur, on n’en sortira jamais…entre la défense des personnes, et celle des biens.

 

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA