Feb
07
AVOCATS : LETTRE OUVERTE A UN DANGEREUX AVOCAT

Donc, nous payons des cotisations obligatoires au Conseil national des barreaux pour qu’une commission de formation professionnelle,  présidée,  nous dit-on par Manuel DUCASSE,  illustre inconnu jusqu’ici,  qui pense sans doute  ainsi trouver sa gloire, nous apprenne   que l’assemblée générale du CNB a voté tout le rapport et les résolutions qui lui ont été présentés par la commission Formation sur la réforme de la formation continue,  avec l’élargissement des domaines de la formation éligibles au quota d’heures maintenu (20 heures par an ou 40 heures sur 2 ans) et la proposition de l’omission à titre de sanction administrative du défaut d’accomplissement de l’obligation de formation continue. Rien que ça.

Et il est tout fier de nous l’annoncer par Internet.

Remarquez,  c’est une vieille idée qu’heureusement,   grâce à blog avocats, nous avions pu enterrer. Mais non, c’est comme le cancer, on n’en guérit jamais complètement. Il y a des rechutes. Heureusement, on arrive à les vaincre : je crois bien  que j’en serai un prochain exemple. Pour le cancer.

Cher confrère, un conseil prenez rapidement votre retraite et fichez donc la paix aux autres avocats, qui n’ont pas besoin de vos formations avec leurs professeurs Nimbus et la chasse aux subventions. Je crois que vous avez été bâtonnier : cultivez donc plutôt les gueuletons entre anciens bâtonniers, et échangez des considérations sur l’état des plats et des vins (vous êtes Bordelais, c’est parfait). Pour le surplus,  restez tranquille.

Que d’autres essaient plutôt de trouver de nouveaux terrains d’activité professionnelle  (le foncier, le foncier) pour un métier qui va tomber en ruine, à cause des conneries suicidaires  de ses dirigeants successifs.

Allez tchao.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA