Feb
03
AVOCATS :NON ET NON AUX TORDUS DE L’ANAAFA

 

Moi j’en ai assez. ASSEZ. Assez des jobards en informatique qui ont réformé,  et m’ont imposé le nouveau logiciel d’Aidavocat. C’est devenu débile.

Tout ce qui était simple et fonctionnait très bien auparavant (avant l’été 2016) est devenu compliqué, inutilement compliqué,  conçu non pour la facilité et le bien de l’utilisateur avocat, mais simplement  pour satisfaire le délire fou du concepteur informaticien.

Ainsi, émettre une simple facture est devenu une opération d’une complexité inouïe, avec une multitude de paramètres qui ne peuvent intéresser la profession.

Je demande dès lors à l’ANAAFA de revoir d’urgence  son produit, à défaut de quoi il faudra engager la politique,  dont je prendrai la tête, d’incitation à quitter notre association.

Il faut  refuser la folie de ces tordus-là.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA