Jan
11
AVOCATS : REALITE DE LA GREVE ET PERSPECTIVES DU PERE NOEL

Nous voici gratifiés ce soir d’une vidéo du fringant président de l’association de la loi de 1901,  appelée improprement conférence des bâtonniers,  pour appeler à la manifestation parisienne prévue mardi prochain. Son exposé,  fort bien fait,  néglige cependant l’accueil,  parait-il glacial,  qu’il a reçu lorsqu’il est allé essayer de convaincre un groupe de députés en décembre écoulé à l’Assemblée nationale.

Souhaitons que cette manifestation soit un bide, elle ne mérite rien de plus.

Occupons plutôt de chose sérieuse, les perspectives d’avenir.

Une brève,  dans une récente édition du « Canard enchainé » apprend,  que quelque part en Allemagne, un jeune garçon,  mécontent de n’avoir pas reçu du père Noel les cadeaux qu’il en attendait, a téléphoné à la police locale pour s’en plaindre. Les policiers se sont déplacés. Savait-on jamais, ce petit garçon était peut etre maltraité par ses parents. Il parait que finalement, il n’y avait rien de ce coté là. Bref, ils ont indiqué au plaignant qu’ils enregistraient sa plainte et qu’ils la feraient suivre à qui de droit. On attendra donc la réponse du père Noel.

Quel est le rapport avec les avocats ?

Il est direct. Au moment où notre profession traverse une crise gravissime,  en raison du hiatus monumental entre la matière disponible et,  en quantité inversement proportionnelle,  le nombre des confrères, tandis qu’il est impossible d’accroitre celle-ci et de réduire celle-là, je propose qu’enfin les institutions,  appelées illégalement ordres des avocats,  prennent  sérieusement l’affaire en mains.

Ainsi donc, les bâtonniers et les conseils des ordres (en deux mots S.V.P.) seraient ils en charge de recevoir chaque année,  entre le 26 décembre et le 15 janvier suivant,  les plaintes des enfants mécontents des distributions du père Noel. Ils auraient alors mission légale de les transmettre à qui de droit.

A ce niveau, n’étant pas le législateur, il ne m’appartient pas de déterminer qui sera ce de droit là et comment il devra agir.

En attendant, je cherche le député courageux qui déposera sur le bureau de l’Assemblée nationale une proposition de loi conforme au souhait qui précède

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA