Mar
25
AVOCATS: SANS DOUTE L'EXIGENCE HORLOGERE D'HEURE EXACTE

 

Mais qu’ont-ils donc ? Ainsi Ouest-France écrit ceci :

Après les costumes qu’il dit avoir rendus, les montres !

François Fillon se retrouve de nouveau dans la tourmente pour avoir accepté un nouveau cadeau : une pièce horlogère de plus de 10 000 €. Mais le candidat L.R. à l’élection présidentielle n’est pas le premier à défrayer la chronique horlogère. À droite, comme à gauche, les élus affichant de luxueux garde-temps à leur poignet ne sont pas rares.

Le candidat Les Républicains à la présidentielle a confirmé, vendredi soir, avoir reçu une montre de la part de Pablo Victor Dana, un Italo-Suisse qui gère actuellement un fonds financier à Dubaï. Un cadeau « absolument désintéressé » a insisté M. Dana. Et comme pour les costumes offerts par Robert Bourgi, avocat proche des réseaux de la « Françafrique », la question,  qui surgit de nouveau,  reste celle de la réalité dudit désintéressement.

Car les liens qui unissent les hommes politiques et les montres de luxe ne sont pas nouveaux. Des liaisons dangereuses tant elles sont aujourd’hui observées et décryptées. Les blogs et sites spécialisés dans l’actualité de la haute horlogerie s’en délectent régulièrement.

Le site du Point, pour ne citer que lui, dans son espace dédié aux montres, a même baptisé l’une de ses rubriques « Des politiques et des montres »Emmanuel Macron, Alain Juppé, Jean-François Copé, Nicolas Sarkozy, Jérôme Cahuzac, François Hollande, Arnaud Montebourg ont eu droit à leur fact-cheking horloger. Photos à l’appui.

Et comment ne pas oublier la frénésie horlogère de Julien Dray. Le député socialiste de l’Essone, passionné d’horlogerie et petit-fils d’horloger, avait dû s’expliquer devant la brigade financière en novembre 1999 à la suite de l’achat d’une Patek Philippe d’une valeur de 38 000 €. L’on avait alors appris que sa collection privée était composée de pièces de marque Patek Philippe, Richard Mille, FP Journe. Marques dont les prix dépassent souvent la centaine de milliers d’euros…

Fin de citation.

Un autre quotidien, Nice-Matin,  a meme dit  de son coté,  que la fièvre dangereuse de la Patek Philip avait  maintenant atteint le barreau.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA