Oct
16
BLOGOSPHERE : LE SILENCE REPROBATEUR DES MORTS, LES PAUVRES

 

Depuis que la Cour de Strasbourg a jugé hier l’horreur contre la cause arménienne et le respect dû aux morts  sans compter  la considération minimale au moins intellectuelle ,  qu’on doit avoir pour leur mémoire et leur considération, sans compter celle des leurs qui les défendent,  outre bien sur mes deux billets successifs, et maintenant celui-ci,

Je constate le silence de la blogosphère. Tout au plus quelques commentaires gêné pour l’un, offensif,  mais dans une cohérence logique sans agressivité de l’autre.

Ne soyez pas gênés, restez surtout  comme vous êtes.

Et gardez des forces pour la suite, car il va y avoir maintenant l’épisode du Conseil constitutionnel.

Car quelque part, en lui renvoyant la Q.P.C. de la loi GAYSSOT, la Cour de cassation savait ce qu’elle faisait.

Finalement, vous  verrez bien dans quelque temps qu’on  finira par accuser la communauté arménienne de racisme anti-juif et antiturc.  Et même anti Tutsi.

Encore un peu de patience, ça vient.

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
Gilles Huvelin

Tu oublies qu'il n'y a de génocide que la Shoah. Les amérindiens n'ont pas plus leur mot à dire que les arméniens, les biafrais, etc..
En fait c'est une excellente décision. Il n'est pas exclu qu'il soit dit par le Conseil Constitutionnel ou par la CEDH que l'Histoire n'appartient pas au législateur. Que le racisme soit poursuivi et son apologie soient judiciairement l'objet de poursuites est normal. Que la loi dise dans le marbre l'Histoire est un autre sujet. Et pour le coup tous les peuples décimés, massacrés feront entendre leur voix de la même façon. J'ai une pensée particulière pour les pantalons dont il nous reste qu'un bout de film tourné en noir et blanc au début du XXieme siècle par un pasteur auprès duquel la dernière famille indigène s'était réfugié. La voix du chef qui parle une langue définitivement éteinte d'un peuple exterminé -totalement exterminé - par les colons, nous transmet un messge de paix et de fraternité. Atroce. Qui parle des patagons ? Aucune importance. Ils ont été exterminés.

Alors on abroge la loi GAYSSOT.

Nom: 
Gilles Huvelin

Pour les patagons devenu pantalons du faut de ma mauvais utilisation du clavier du smartphone à l'écriture intuitive. ..qui lui ignore absolument tout de l'Histoire...alors les patagons...

J'ai perdu mon temps hier avec un censeur pleunichard de la blogosphère mais je comprends votre indignation.

Je ne suis pas favorable aux lois mémorielles comme je l'ai commenté avec M. Doyen il y a quelques jours.

Le Parlement ne fait pas l'histoire et la recherche ne doit pas être bridée.

Ce matin le Conseil Constitutionnel a déclaré inconstitutionnel l'article 48-2 après un renvoi de QPC dans l'affaire Reynouard et la décision de la CDEH.

Soutien à la cause arménienne mais pas de loi mémorielle.

Moi, je veux savoir.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA