Sep
21
BULLETIN CRIMINEL: LA TSARINE, MARINE, RASPOUTINE et PHILIPPOT.

 

Il manque à mon billet le nom de l’équivalent de l’assassin de RASPOUTINE.

Les mœurs françaises de 2017 n’ont bien heureusement rien à voir avec celles du début du XXème siècle en la Russie des tsars. Personne n’est mort physiquement.

Ainsi donc,  personne n’a tué Florian PHILIPOT qui vient,  quel bonheur,  de quitter le Front national, ce qui ne l’empêche pas de rester député européen, il faut bien vivre, n’est-ce pas.

Ainsi,  pas de prince IOUSSOUPOV,   pour l’assassinat, ni  de   député POURICHKEVITCH (qui était déjà d’extrême droite),   associés dans le geste criminel.

Uniquement une mort politique, comme il se doit, entre députés (ma formule est volontairement ambigüe).

Les journalistes chercheront bien sûr à trouver justement  qui est ici le IOUSSOUPOV français, ils n’auront pas de mal, moi je n’en n’ai pas en tout cas.

Il demeure que PHILIPPOT était auprès de Marine LE PEN comme   ce qu’était  RASPOUTINE auprès de la tsarine Alexandra.

Il demeure aussi que Marine nous a tuer.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA