Jan
31
CORRUPTION : LE FINANCEMENT DE LA POLITIQUE

 

 

Je relis ce matin ce qu’écrivait Paul LOMBARD dans son superbe bouquin « Ma vérité sur le mensonge », vieux de   20 ans exactement.

Ca a vieilli, enfin, pas tout à fait, disons que ça invite à une réflexion actualisée.

« « Le mensonge concerne les rapports de la politique et de l’argent pollués par l’explosion médiatique, la confusion entre propagande et publicité, entre candidat et produit, le cout du marketing politique, le passage sans transition des préaux d’école au grand écran (j’ajoute, plutôt au petit écran de télévision).

(…) « « Quand l’autorité judiciaire se mit en tête de sévir, les partis s’alarmèrent enfin. Une loi, puis une deuxième, tardives et timides, essayèrent de légaliser le financement. Las ! Rien n’y fit. Les plus nigauds, les moins habiles, durent rendre des comptes et de désigner à jouer les boucs émissaires. Ainsi s’établit une ségrégation entre les têtes de Turcs qui écopaient et les jocrisses qui applaudissaient. » »

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA