May
05
DOSSIER ARABE ET AFRICAIN : PIROUETTE IVOIRIENNE

Ahuri, je lis une dépêche de l'A.F.P. : le conseil constitutionnel de Cote d'Ivoire vient de proclamer Monsieur OUATTARA président. Je rappelle que voici quelques semaines, sur la même élection, il avait proclamé Monsieur GBAGBO président.

Comment passer de l'un à l'autre. Les spécialistes ivoiriens de droit public et constitutionnel sont des fortiches toutes catégories. Ils auraient considéré que la Cote d'Ivoire étant membre de l'Union africaine, les dispositions internationales sont supérieures à la constitution locale. D'où, rectificatif. Ainsi, je suppose qu'ils ont sauvé leurs postes. Du grand art.

Je ne parviens toujours pas à savoir si Charles DEBBASCH, qui fut l'un de mes maitres à la Faculté de droit d'AIX EN PROVENCE, qui vit maintenant sous mandat d'arrêt international au TOGO, a été consulté sur le coup et s'il est le responsable de cette pirouette géniale. Si oui, chapeau. Il n'a pas perdu la forme.

Commentaires

N'a pas ce type de pouvoirs; elle a vainement tenté de soutenir Gbagbo, puis d'assurer une médiation, puis...elle s'est couchée. Comme pour la Libye. Mais c'est vrai que sur le plan du droit constitutionnel, l'election de Gbagbo avait été consacrée. L'intervention étrangère au profit d'un autre candidat est parfaitement illégitime. N'oublions pas qu'aux Etats-Unis, W.Bush avait été élu malgré un nombre de voix inférieur à son adversaire Al Gore.

Le cas de la Libye est comparable. Il existe bel et bien en Grande Jamahiryia un ordre constitutionnel et un pouvoir légitime, même s'il n'obéit pas aux standards occidentaux. L'intervention étrangère (sans consensus international) qui vise à aider materiellement et financièrement la rebellion contre le gouvernement légalement en place est une imposture.

Hors sujet pour BUSH et les Etats-Unis:

1°. Aucune intervention étrangère (et puis quoi encore)

2°. Comme leur nom le dit, les Etats-unis sont une fédération, et le président est légalement non pas le représentant du peuple américain s'exprimant au suffrage universel direct fédéral, mais de la collectiion des cinquante Etats, s'exprimant en leur sein au suffrage universel direct de chaque Etat.

A mon avis, collectivité des Etats US, c'est mieux que collection.

Pour le reste, je rappelle que le procureur général du procés de Riom (Mornay) était celui qui va officier dans le procés Pétain... alors...

97% des juges en poste sous Vichy le sont restés après.

Exact dans les deux cas.

Sur le 2ème point, j'ai toujours entendu dire par mon père qu'on avait découvert en 1945 que pendant l'occupation, donc de 1940 à 1944, un million de Français avaient demandé à etre naturalisés Allemands. Attention, pas des sympathisants, non des gens qui avaient fait la démarche.

Evidemment, personne n'a poursuivi. Trop nombreux.

Il est même possible que certains de ces braves français aient joué à la libération les résistants de la dernière heure !

Monsieur Jean-Louis DEBRE, Président du Conseil Constitutionnel, rappelait lors d'une récente émission sur France 2, sa fidélité sans faille à Jacques CHIRAC et il avait encore le souvenir de ceux qui venaient fêter la victoire en 1995 alors qu'ils avaient délibérément tourné le dos au candidat finalement élu !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA