Jul
21
DOSSIER Q.P.C. : ESSAI N° 4 SUR LA BONNE MORALITE- LE TATOUAGE ET LE PIERCING

Il va bien falloir trouver une solution juridique à cette affaire de l'exigence préalable de la « bonne moralité » des juges professionnels.

Au passage, il faudrait voir aussi, autre sujet de Q.P.C., si cette exigence de « bonne moralité » existe aussi au-delà de ce qui est appelé l'auditorat.

Voyons ailleurs.

Et si le tatouage, qui est malheureusement à la mode, comme le piercing, étaient dans le champ de cette affaire de « bonne moralité ».

C'est vrai que ces pratiques font « mauvais genre » surtout aux yeux de vieillards comme moi.

Alors on me rétorquerait encore qu'aucun texte de droit positif, etc. On aurait bien raison.

Et aussi que le célèbre maréchal BERNADOTTE, après avoir épousé la si charmante Désirée CLARY, était devenu roi de Suède et l'était resté à la chute de l'Empire.

Les membres de la famille royale suédoise actuelle sont tous des descendants de ce couple d'un Béarnais et d'une Marseillaise.

BERNADOTTE qui républicain dans sa jeunesse arborait un célèbre tatouage « mort aux tyrans » ou « mort aux rois ». A la fin, il ne fallait plus le dire et évidemment on ne sait plus très bien.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA