Oct
07
DOSSIER 35 : LE JACK POT DES BURALISTES

On me rapporte que tel buraliste proche du palais de justice de MARSEILLE a acheté pour nous, merci Monsieur, 600 timbres fiscaux deux fois par semaine. Donc 1.200 par semaine. Sur quatre semaines, 4.800 timbres fiscaux. Et prévoit évidemment que ça continue. Les chiffres paraissent corrects en vraisemblance.

Je rappelle que sur la vente de chaque timbre à 35 euros, le buraliste perçoit 5 % soit 1,75 euros/timbre.

4.800 X 1,75 euros = 8.400 euros de bénéfice brut pour net dans le mois. Oui brut pour net, car c'est le prototype du produit qui ne se périme pas, ne change pas de valeur, ne prend pas de place, etc.

Je comprends:

1°. Son sourire.

2°. Son inquiètude quand cette mane va disparaitre.

Je ne comprends pas:

Qu'il soit inquiet. Il va pouvoir s'en mettre plein les poches sur notre dos pendant longtemps encore.

Excusez va grossièreté cher batonnier GIROUD. Les avocats ne sont pas des moutons, ce sont des cons.

Commentaires

de votre "grossièreté" !

Quant aux avocats, ils ne sont finalement que des hommes et des femmes avec leurs forces et leurs faiblesses !

Je me refuse à les cataloguer dans telle ou telle catégorie.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA