Oct
18
DOSSIER 35 : QUE LES GENS DE NANTES FASSENT DONC LEUR BESOGNE

Et qu'ils commentent le petit papier annexée, qu'on trouve à l'entrée de certains tribunaux.

Moi, je la ferme désormais. Un peu aux autres.

Commentaires

Cette affiche, pour anodine qu'elle paraisse, ne me plait pas.

1. D'abord parce qu'on explique clairement aux justiciables que s'ils n'ont pas 35 €, ils ne peuvent pas obtenir que Justice leur soit rendue. L'expression est très claire : ils paient des impôts et il doit leur être rendu la Justice.

Ce n'est plus le cas !

2.- La fin m'agace... On dit au Justiciable qu'il doit se rendre chez un buraliste, acheter le timbre et le coller. Puis on ajoute : Si vous avez un Avocat, c'est à lui de s'en charger. Donc, c'est à l'Avocat de l'acheter et de le coller.

N'aurait-on pas pu trouver une autre formule que celle qui fait croire que s'il a un Avocat, c'est à ce dernier de le payer....

Tout ces petits détails qui n'ont l'air de rien mais qui, peu à peu......

Tant que vous etes.

laissent croire aux justiciables que les avocats oeuvrant à l'aide juridictionnelle s'enrichissent sur leur dos...

et mieux encore, quand ils n'oeuvrent pas à l'A.J. ils sont mis à l'amende puisque ce "prospectus" leur énonce clairement que c'est aux avocats de payer....

C'est déplaisant!

Prenez vos responsabilités.

Personne ne sortira de cette bataille sans avoir pris ou donné des coups.

Dans l'immédiat, fort en gueule ou pas, rebelle ou mouton, le verbe haut ou pas, le regard dur ou pas, etc, etc, l'avocat doit payer et faire le nécessaire pour être couvert !

Il y a toujours une manière de présenter les choses et je constate que c'est toujours au détriment de l'avocat.

C'est bien plus que déplaisant mais les mots justes qui s'imposent vont finir par nous manquer !

ce que je pense de Mercier...

Cette affiche est une bouse et il ne faut pas la tolérer. Elle est rédigée de telle sorte que l'avocat passe pour le "mauvais objet".

Soit nos représentants du CNB ne se soucient que de leur taux de Gamma GT, soit ils prennent l'affaire au sérieux et réagissent comme, il se doit.

Si la réunion de Nantes ne sert qu'à ça, ce sera déjà un resultat. Mais je n'en crois rien.

Mais les mots justes manquent aussi à la chancellerie!

Car au lieu de parler de rémunération de l'avocat des plus démunis , j'aurais préféré "l'indemnisation"..

Et au lieu d'indiquer qu'en cas de représentation c'est à l'avocat de se charger de la formalité du timbre, il eut été plus judicieux de préciser que dans cette hypothèse ,le justiciable devait en acquitter le coût préalable auprès de son Conseil ou de son Huissier.

Pour vous prendre au mot, je pense que c'est lorsqu'ils ne se soucient nullement de leur taux de ..... qu'ils sont les plus efficaces parce qu'il faut oser vouloir oser !

Il vaut mieux car Maître KUCHUKIAN, même lui, serait peut être contraint de vous censurer (RIRES) !

Ces mots justes étaient très faciles à trouver et on n'a pas cherché à les utiliser.

Pour nous, devant tant d'ignominies, il devient très difficile de qualifier et le vocabulaire habituel devient insuffisant !

A propos du garde des sceaux.

Le ministre de la justice, garde des sceaux fait son boulot. Cette taxe a en effet été votée en juin dernier par le parlement de la République.

Alors voyez plutot vos députés et vos sénateurs.

Justement, aucun d'eux n'est allé la mettre en cause devant le Conseil constitutionnel. Aucun.

Mieux, surprises: voyons, que je sache, ce sont bien les députés et les sénateurs de l'actuelle majorité qui ont voté aussi la loi des 150 euros pour les avoués. Tiens, pour ça, il y avait du monde à la fenetre.

Passons aux socialistes maintenant. Ce sont bien 60 sénateurs socialistes et meme communistes qui ont signé le recours contre cette loi à la demande des avoués estimant qu'ils étaient insuffisamment indemnisés.

Ils défendaient, je cite, le droit de propriété . De propriété des avoués sur des charges qui n'existent plus depuis qu'on a coupé la tete de Louis XVI, et que son frère Louis XVIII n'a jamais restaurées.

Le Conseil constitutionnel a mis heureusement le ho la.

Et puis le gouvernement est bien revenu à la charge avec le décret d'indemnisation d'avril dernier actuellement soumis à la censure du Conseil d'Etat.

Question, Qui a défendu directement ou indirectement la gratuité de la justice ici ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA