Jul
27
DOSSIER 35 € -LE REVE DU CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX

Je lis quelque part sur la blogosphère que le CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX aurait voté le 7 juillet une délibération de son souhait de modifier le système de perception de la contribution des 35 euros qui frapperait alors désormais uniquement les actes juridiques et non plus les procès.

Quelque part, on a le sentiment d'un rêve, d'une naïveté immense, surtout par les temps économique et financiers actuels.

Et aussi d'une grave ignorance des faits. Pourtant, un peu forcé par les événements, le C.N.B. avait mis avocat à la Cour de cassation à la barre seulement comme intervenant dans la Q.P.C. que nous avons plaidée à quelques uns devant le Conseil constitutionnel sur le sujet. Les conseillers nationaux sont donc censés avoir bien compris tenants et aboutissants de la question.

Les conseillers nationaux des barreaux n'auraient-ils alors pas lui la décision du Conseil constitutionnel qui considère, grosso modo, que 35 euros , c'est pas cher, et ça ne change pas la face du monde

Avec un sous entendu pas si sympathique que cela, à savoir que les avocats par qui passe le paiement de cette taxe destinée au demeurant aux plus jeunes d'entre eux dans la pratique, ne sont pas des damnés de la terre et qu'ils peuvent donc faire face. Ce qui n'est surement pas un mensonge.

Je suis une fois encore désolé d'écrire cela, justement sur le site institutionnel du CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX (1), mais notre gouvernance nationale n'est pas dans le coup. Ce qui est bien dommage par les temps d'aujourd'hui.

---------------------------------------

(1) Faciliter la critique du dedans, par la création et l'utilisation de a blogosphère des avocats, signifie à l'évidence que l'institution est respectable, puisque créant les conditions du débat démocratique en son sein, en attendant les éventuels changements de gouvernements internes.

C'est bien pourquoi je tiens blog ici, et que je refuse de le faire ailleurs.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA