Jul
02
DOSSIER ALGERIE FRANCAISE : ON TUE LES MORTS

Ca va etre dur l'annéde prochaine en haut lieu de concilier l'anniversaire des 50 ans de la fin de l'Algérie française, et la peche aux voix du Front national pour sauver Monsieur SARKOZY.

C'est qu'il en reste des pieds-noirs, de leurs amis, de leurs enfants, des nostalgiques, et des autres. Pas que moi. Et Madame LE PEN a démontré jusqu'ici qu'elle était excellente à la manoeuvre.

Pendant ce temps là, voici que la France déterre les pieds noirs morts en Algérie, vide leurs cimetières et les envoie en fosse communes. Une certaine forme de nazisme.

Voici le premier arreté publié au journal officiel du jour. Il faut évidemment traduire les noms des communes, mais les familles intéressées savent.

J'ai cependant bien lu, et pour l'instant, mais pour l'instant seulement, on envisage de laisser en paix les os de trois de mes grands parents et au delà, puisque BIRMANDREIS et SAINT EUGENE ne sont pas encore touchés. Mais, c'est seulement pour plus tard.

Le premier connard qui me parle de discrimination religieuse et de droits en tous genre pour la protection des immigrés, je lui fais boufer l'arreté en question. Voilà qu'on tue les morts, enfin certains morts. Et j'attends les grands reportages télévisés.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA