Jul
14
DOSSIER ARABE : LA GREVE D'AIR ALGERIE

L'incorrigible réactionnaire sauce colonialiste mais attaché à ma terre natale disparue se marre franchement avec la grève actuelle des personnels d'AIR ALGERIE, par ses conséquences.

On apprend qu'aux escales françaises, il faut protéger les responsables algériens de la compagnie (qui n'y peuvent rien, ce ne sont pas eux qui pilotent).

Tandis qu'à Alger, on demande rien moins que le doublement des salaires.

Faute de pouvoir exporter quelque chose, les Français exportent leur syndicalisme de pagaie. Pour l'Algérie, ce n'est pas vraiment une exportation. C'est une espèce de retour au pays qui était jadis le nôtre (en tout cas le mien) des mauvaises habitudes françaises. C'est - dans un autre genre- la même chose que tous les crétins et j'en connais dans ma profession, en haut lieu, qui s'extasient de l'ouverture des banques françaises en Algérie. On n'ouvre rien, on revient. C'est pas pareil.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA