Jan
29
DOSSIER ARABE: MESSAGE DE SYMPATHIE AU GENERAL BEN ALI-ELOGE DE LA DICTATURE ECLAIREE

S'il n'y en a qu'un, je veux etre celui-là, tandis que je suis bien persuadé malheureusement qu'il ne me lira pas dans son palais d'exil à DJEDDAH.

Car ceci est un message de sympathie à l'égard du général BEN ALI.

Bien sur qu'il s'est mal comporté, comme tous les tenants vieilissants du pouvoir, qui ont tendance, en fin de vie et de carrière, à confondre l'intéret général et l'intéret particulier.

Surtout s'ils ont bien géré l'intéret général, ce qui a été son cas, qu'on le veuille ou non. Petit pays, sans aucune ressource ou rente de situation, comme l'Algérie voisine, la Tunisie et les Tunisiens s'en sont, plutot mieux sortis que les autres sous sa direction. La preuve, ils votaient massivement pour lui, et ce n'était pas sous la violence de ses sbires. Simplement, il a laissé trop faire la belle famille, un peu trop gourmande. Tendance orientale. Sauf que de son temps, on allait à l'école où on a appris à se révolter. La preuve.

L'histoire des dictatures se termine toujours mal.

Sauf selon moi, trois dictateurs qui sont morts dans leurs lits, tranquillement ou malades.

STALINE, après avoir fait massacrer des millions de personnes, spécialement en les affamant en Ukraine (80.000.0000 en tout ?) plus que tout ce qu'a pu faire HITLER, mais il avait tout compris à la propagande.

FRANCO, tout petit joueur en exterminations, mais c'était la guerre civile, et il rendait les coups aux communistes et nihilistes, mais il avait pris à son arrivée un pays en ruines et l'a laissé à son départ en ordre marche vers une richesse qu'il a atteinte en quelques années de plus. FRANCO n'a jamais rien détourné, et la richesse de sa belle-famille existait bien avant son mariage.

PINOCHET, qui n'a pas plus exterminé d'opposants que les communistes qu'il a bien fait de chasser, qui ne s'est pas enrichi, et n'a surtout pas enrichi sa femille ou sa belle famille.

Il faudrait que les délateurs bien-pensants habituels fassent un peu leur mea culpa, au moment où un jour ou l'autre le plus imbécile de tous les dictateurs de tous les temps, je veux parler de Fidel CASTRO, enfin décédé, laissera un pays de pauvres malheureux tellement endoctrinés et terrorisés qu'ils n'osent pas lever le petit doigt. J'écris qu'ils sont pitoyables à voir (j'ai vu).

Pas comme les fellahs instruits de BEN ALI.

Salut BEN ALI.

--------------

P.S. On pourrait aussi parler du SHAH d'Iran et de Saddam HUSSEIN. J'arrete.

Mots-clés: 

Commentaires

vous ne manquez pas d'audace en adressant un message de sympathie au Président déchu BEN ALI !

S'agissant de Fidel Castro, si nous devions compter le nombre de crétins qui ont louangé son régime !

De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace,

Et la patrie est sauvée.

Georges DANTON.

Et il n'est pas mort dans son lit !

Nom: 
MEDICIS
Site: 
http://

Peut être, pour un inconditionnel de Jean De La Fontaine et de ses fables, eut-il été plus opportun de tirer la morale de l'histoire que de délivrer un "message de sympathie" ?

"L'empire du Mal s'installe insidieusement dès lors que les princes qui gouvernent manquent de vertu".

Je vous devine à travers vos écrits; vous êtes "avocat" mais vous auriez pu être un excellent éditorialiste !

Je pense qu'en réalité vous êtes "un paisible caméléon libéral" qui supporte mal les douches écossaises d'une actualité trop brûlante ; vous devez être moins un extrémiste qui se retient qu'un modéré qui se force et, à l'excès, vous vous délectez du "glouglou" du commentaire....

Ce gars là, on l'a encensé partout pendant des dizaines d'années. En tous lieux, en France, à droite et à gauche. A part Jean -Marie LE PEN, qui doit d'ailleurs bien rigoler, tous les hommes politiques français ont frayé avec BEN ALI.

Lorsqu'il allait chaque année recevoir ses copains sélectionnés à BIZERTE, dans sa belle maison, vous l'avez entendu souvent le maire actuel de PARIS, haut dignataire socialiste, protester contre la dictature de BEN ALI ? Vous avez vu comme moi SARKOZY et SEGUIN à TUNIS, CHIRAC et MITTERAND aussi.

Il y a eu les 15 et 16 novembre dernier à PARIS la réunion annuelle de l'internationale socialiste: il y avait là tous les caciques du parti socialiste français, AUBRY, FABIUS, CAMBADELIS, Harlem DESIR, j'en passe d'autres, tous sans une exception, aux cotés de Madame BEN ALI née TRABELSI et des membres de sa famille à elle. Représentant ... le parti socialiste tunisien ... du président... BEN ALI. Pour parler du changement ... climatique.

Vous les avez vus protester. Rien du tout, salamalecs, and co. Chers amis, venez nous voir à HAMMAMET.

Je ne parle pas de STRAUSS-KAHN venu à Tunis en octobre 2008 pour recevoir une grosse médaille.

Tarek BEN AMMAR, oui le cinéaste tunisien célèbre, a bien validé un appel des 65 à la gloire de BEN ALI en aout 2010.

Quant à la présidente du MEDEF, Madame PARISOT, elle chantait l'an dernier, parlant de la Tunisie, "ce pays avant gardiste sur les enjeux économiques comme sur les enjeux de société".

Quelle superbe collection de faux culs.

Pas courageux, ni reconnaissants...

Sciences po, MEDICIS, sciences po.

Nom: 
JRM
Site: 
http://

...qu'il y a du sel dans l'eau de mer ?????

Mais sans aller jusqu'en Tunisie, ne voyez vous pas en France, proche de nous (donc), que les faux culs sont légions.

A votre âge ! Vous étonner de la sorte : c'est indécent !!!

Pour parler vulgairement :

"on s'en tape de tous ces cons !"

Ce n'est tout de même pas une raison pour décerner à ce président un prix de vertu !

Ne soyez pas si sévère !

C'est si déconcertant de voir tant de bassesse sur tant de têtes !

Que plus personne n'ose nous donner des leçons de morale politique ou de morale tout court !

Allez, couchés et taisez-vous !

Mais enfin, où avez vous lu que j'aurais décerné un prix de vertu ?

Et à quel titre au juste, serais-je habilité à décerner quoi que ce soit ?

Si je devais décerner quelque chose, je me mettrais une couronne sur la tete.

Cher J.R.M. il n'y a pas d'age pour s'étonner ou se révolter. D'ailleurs, ce sont les jeunes qui le font. Je suis resté très jeune, voyez-vous.

P.S. Vroum vroum font les autos.

Nom: 
Il Dottore
Site: 
http://

Staline n'est pas mort dans son lit!

Il est mort sur son canapé, baignant dans son urine, suite à un AVC (ou un empoisonnement).

Il a mis plusieurs jours pour claquer avec tous ses dignitaires, les molotov, beria et autres, transis de peur de prendre de mauvaises décisions. Ils n'ont appelé aucun médecin, tellement ils avaient peur. Il faut dire aussi qu'ils étaient tous sur la liste de la prochaine fournée d'exécution. 80.000.000 dites vous? Je crois que l'on ne saura jamais. Mais déjà le massacre des moujiks dans les années 26 avait été un massacre ahurissant.

Pinochet a eu beaucoup de chances, mais les balles ont sifflé très près. Merci Alzheimer.

Reste le cas de Franco qui a commis bien des exactions, mais qui a eu une carrière entière pour le faire oublier. Car en général les dictateurs montent en puissance dans l'horreur. Regardez Staline, plus il vieillissait et plus il devenait monstrueux.

J'en viens à BEN ALI... odieuse belle famille, en effet. C'est le risque du népotisme. On s'entoure de sa famille en croyant s'entourer de fidèles. Mais on n'est jamais trahi que par les siens. Louis XVI a été abandonné par ses deux frères, Napoléon par sa deuxième impératrice. Hitler a été trahi par tous ses proches, sauf Goebels et ce fou de Hess... même l'immonde Himmler, à la dernière minute avait retourné sa veste.

Staline lui, j'y reviens, exécutait tout le monde. Il avait vraiment tout compris!

En définitive au panthéon des monstres de l'histoire, Staline est très supérieur.

J'aimerais bien voir l'estimation du patrimoine de Fidèle et Raul CASTRO.

Nom: 
alexia
Site: 
http://

vroum vroum!

De mémoire, le chiffre de 80.000.000 est la fourchette basse de l'estimation du collectif d'universitaires dirigés par Stéphane COURTOIS, qui ont publié voici quelques années Le livre noir du communisme. Personne n'a jamais contesté.

Nom: 
Il Dottore
Site: 
http://

Je partage votre sentiment, estimation basse.

Je recommande la lecture de la monumentale biographie de Simon Sebagh MONTEFIORE, "Staline, la Cour du tsar rouge", tome 1 1929-1941, 723 pp et tome 2 1941-1953, 624 pp, édité chez PERRIN, édition Tempus, Paris 2005 auquel s'ajoute du même auteur, chez le même éditeur, "Le jeune Staline".

A titre comparatif, il est indispensable de lire la tout aussi monumentale oeuvre de Ian KERSHAW, "Hitler", en deux énormes tomes (ne pas prendre l'édition raccourcie). On y découvre tous les résultats électoraux de Hitler. très instructif.

Nom: 
Il Dottore
Site: 
http://

Je possède les 3 "MONTEFIORE", et les 2 KERSHAW, si le coeur vous en dit, TCC.

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Start pilot....

Pour rappeler que le petit père des peuples, qui comme vous le soulignez a eu la charge d'une nation dans un état lamentable, a constitué la grande U.R.S.S..

C'est à lui qu'on doit la victoire contre le nazisme.

Les Etats Unis n'ont daigné intervenir que pour contenir l'Armée Rouge.

Les Russes continuent de célébrer la Grande Guerre Patriotique, eux n'ont pas peur d'être attachés à leur nation.

Oui, enfin, question tyran sanguinaire, comparer BEN ALI à STALINE est une plaisanterie.

Nom: 
Il Dottore
Site: 
http://

sans oublier que Staline a signé le pacte avec les Nazis, avec pleins de clauses secrètes, tellement peu avouables qu'il a toujours nié jusqu'à l'existence de ce pacte et sans omettre qu'il était un effroyable antisémite aussi virulent qu'Hitler. Qu'il a exterminé les 3/4 des paysans du pays etc etc... je ne suis pas vraiment certain qu'à sa mort l'URSS était en si bon état que ça.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA