May
29
DOSSIER ARABE : LES CHRETIENS D’ORIENT ET LA FRANCE

 

Quelque part, sa démarche est la suite de l’action de FRANCOIS 1er quand il faisait protéger les Français et les chrétiens par les capitulations

 

Elle a de  l’allure, désolé, c’est ainsi, Marine  LE PEN d’être allée en Egypte, visiter le grand mufti, mais aussi le patriarche des coptes.

Car ces derniers sont des chrétiens, qui ne doivent en aucune façon  disparaitre tandis que la France a l’obligation historique de les protéger.

.

Les coptes sont nombreux, riches et influents en Egypte.

Pour autant, ils sont certainement inquiets. Et en danger.

J’ai un souvenir personnel qui m’avait marqué, étonné.

Lorsqu’il y a quelques années, le pape arménien apostolique KAREKIN (celui qui a concélébré la messe du Vatican lorsque le pape FRANCOIS a reconnu officiellement le génocide arménien et exprimé sa sympathie à toutes les nations arméniennes), donc lorsque KAREKIN est venu à Marseille, j’avais eu l’honneur  d’être invité à  grande réception, avec un banquet. C’était la fête.

J’avais été surpris de constater que pendant un très long moment, KAREKIN avait quitté la table officielle pour s’aller s’entretenir avec deux prêtres coptes, facilement reconnaissables à leur turban.

Leurs visages donnaient le sentiment de sérieux, d’inquiétude même.

Cette visite faite, il reste d’autres démarches à accomplir sans doute.

Je ne parle pas des chrétiens d’Irak, ceux qui  n’ont pas fui, sont morts. Je parle de ceux de Syrie, qui y sont en danger mortel. Dans une moindre mesure de ceux du Liban, que protège en fait  le parti chiite Hesbollah que soutient l’Iran.

A ce que je sais, la même démarche protectrice n’aura pas lieu d’être dans ce dernier pays, dont la minorité arménienne  et apostolique de 500.000 personnes à ce qu’on dit est protégée par bonnes relations avec  l’Etat arménien, voisin et ami.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA