Feb
29
DOSSIER ARMENIEN : UNE ACTUALITE FINALEMENT INCHANGEE MALGRE LE TEMPS

« Voici que ces malheureux Arméniens sont presque entièrement détruits (dum miserrima Armenorium gens prope ad interium adductur).

« C'est dire, sachez belligérants, que toute une population vient d'être trainée à la mort. »

BENOIT XV, au Vatican 6 décembre 1915.

Point de vue du chancelier du Reich (le 1er), le comte von HERTLING, répondant au nonce apostolique, Eugenio PACELLI, le futur Pie XII (1) sollicitant l'intervention de l'empereur d'Allemagne en faveur des Arméniens.

« Le retour à une situation pacifique n'est évidemment possible que si les Arméniens se soumettent au gouvernement turc, renoncent entièrement à leurs ambitions politiques désormais sans objet et retrouvent leurs obligations de loyaux sujets. (...) Si S.E. le cardinal secrétaire d'Etat pouvait trouver un moyen pour s'opposer à l'activité criminelle de ceux qui poussent les Arméniens à une résistance stérile, alors un grand malheur pourrait être évité au peuple chrétien dont le sort a si vivement préoccupé S. Eminence. »

Berlin, 14 mars 1918.

_____________________________________________

(1) Dont je tiens la bénédiction privée.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA