Apr
24
DOSSIER ARMENIEN : HITLER AVAIT DONC RAISON EN CE 97 EME ANNIVERSAIRE DU GENOCIDE

Ce 24 avril 2012, on célèbre donc l'anniversaire de la promulgation le 24 avril 1915 d'un décret de TAKLAT Pacha , ministre de l'intérieur du sultan de CONSTANTINOPLE, prescrivant systématiquement la déportation, le massacre et aussi, surtout ne pas l'oublier, la confiscation de tous les biens des Arméniens -chrétiens comme par hasard- dans une première partie de l'empire ottoman. On devait voir plus tard pour les autres, à commencer par les Assyro-Chaldéens -autres chrétiens comme par autre hasard- en Mésopotamie, puis d'autres Arméniens encore. Plusieurs autres co-assassins en chef intervinrent avec lui.

Sinistre anniversaire, pardon drôle d'anniversaire au moins en France, puisque si je résume bien la situation, il est acquis que ces malheureux ont bien été massacrés en grand nombre (1.500.000 pour les uns, les Arméniens, 500.000 pour les autres, les Assyro-Chaldéens). Mais que finalement, si j'ai bien compris la suite, on ne sait pas exactement par qui. En tout cas pas par les Turcs de l'époque, puisqu'il n'existe pas - j'ai bien compris - de décision de justice qui l'aurait reconnu.

Evidemment, il n'en n'existe pas puisque le tribunal international qui aurait dû le juger a été expressément prévu dans le traité de Sèvres, tandis que quatre années après celui-ci, on a abrogé le texte à Lausanne. Par un autre traité que celui qui m'enseignait jadis le droit international, le professeur Paul de GEOUFFRE DE LA PRADELLE appelait le traité scélérat. Il était bien élevé mon maitre.

HITLER soutenait à son époque que personne n'avait réagi contre le génocide arménien. Pourtant , on en parlait déjà en ce temps-là et même à la Cour d'assises de BERLIN qui acquittait TEHIRLIAN, le glorieux assassin de TALAT Pacha .

Finalement, c'est encore HITLER qui gagne aujourd'hui. Qui réagit, personne. Qui est l'autre gagnant : les fleuristes, pour les gerbes commémoratives. C'est tout.

Mes hommages du jour vont aux membres du commando de l'opération NEMESIS du DACHNAK :

* Soghomon TEHLIRIAN, à BERLIN, le 15 mars 1921, exécuta TALAT Pacha, ministre de l'intérieur, chef du commando. A la différence des autres vengeurs, TEHIRLIAN fut le seul à être poursuivi et jugé. Il fut acquitté par la Cour d'assises de BERLIN.

* Aram, ou Arshavir CHIRAGUIAN, ou SHIRAGUIAN, à ROME, le 5 décembre 1921, exécuta SAID HALIM Pacha, premier ministre.

* Le même CHIRAGUIAN, à BERLIN, le 17 avril 1922, exécuta DJEMAL AZMI, encore appelé le bourreau de TREBIZONDE. Oui, à BERLIN où il était retourné, parce qu'entretemps, c'est bien une romance arménienne, CHIRAGUIAN était allé se marier à CONSTANTINOPLE à sa chérie qui lui manquait.

* Aram YERGANIAN, compagnon de CHIRAGUIAN, à BERLIN, le 17 avril 1922, exécuta Behaeddin CHAKIR, le docteur CHAKIR, idéologue du génocide.

* Le même YERGANIAN, exécuta JEMAL Pacha, ministre de la marine, à TBILISSI, capitale de la Géorgie, le 25 juillet 1922.

* Agop MELKONIAN, qui s'était converti en MELKUMOV dans l'Armée rouge, exécuta ENVER Pacha, ministre de la guerre, passé lui chez les Russes blancs, à BOUKHARA, au Tadjikistan, le 4 aout 1922.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA