Feb
20
DOSSIER AVOCATS : DERISION 2. BON VOILA QUE LE C.N.B. NOUS GARANTIT DE NOUS RENDRE NOTRE BIEN INFORMATIQUE

C'est mon deuxième sujet de dérision.

Le C.N.B. a fini par lire les conditions d'ouverture de la blogosphère et nous annonce ce soir qu'on va nous délivrer le support de nos billets, commentaires, etc.

Pour qu'on fiche le camp ailleurs.

Ben oui, art. 6 des conditions générales (je vous en ai parlé voici quelques semaines). C'est à nous.

On aurait bien vu quelques procès en délivrance ou indemnitaires contre le C.N.B.

Il aura fallu taper sur la table.

A moins que dans la réalité, tout cela ait été décidé depuis des semaines avec la constitution de la Bibliothèque d'Alexandrie du barreau de Paris.

Heureux élus et choisis dans celle-ci, le bâtonnier GIROUD et moi-même attendons la suite avec impatience.

Mots-clés: 

Commentaires

ce qu'il adviendra de tout ceci mais ce que je sais, c'est que les avocats ont été pris pour des idiots !

Je ne suis nullement satisfait du communiqué du Président BURGUBURU.

Légavox tente quelque chose auprès du CNB.

Cette institution (Conseil National des Barreaux) qui se voudrait régénérée depuis l'étonnante démission de son Président pourrait devenir rapidement moribonde si elle persiste et signe dans ses errements.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA