Feb
20
DOSSIER AVOCATS : DERISION 3. AVOCATS MINABLES DE L'INFORMATIQUE

C'est mon troisième sujet de dérision.

Le C.N.B. nous expulse de la blogosphère en la fermant ou en la laissant fermer ce qui revient au même et ne se révélant pas capable d'un ouvrir une autre.

Où on serait INSTITUTIONNELLEMENT chez nous.

Jacques (JANSOLIN) ne veut pas que j'en parle, je m'en fous. Mais voyons, ne vous souvenez vous pas de ce qu'il disait voici des années à propos des données stockées chez NAVISTA pour le R.P.V.A.

Et si le prestataire coule. Il se passe quoi ? On les réclame à qui ?

Notre histoire de fin de blogosphère, c'est un avant problème futur.

Que la profession soit obligée de faire appel à des tiers pour gérer des blogs ou traiter et conserver des données est pour moi une incompréhension totale.

Et ne me donnez pas d'explications pseudo techniques. Je m'en fous.

C.N.B. Mauvais, mauvais, vous êtes mauvais.

En tout.

Mots-clés: 

Commentaires

mais bon à rien, de même...

Nom: 
Pierre DOYEN
Site: 
http://

Diantre qu'il est mauvais en effet, ponérocratie il est!

Le pire c'est la conclusion du communiqué: "Vous inquiétez pas, on s'occupe de rien". Ou même "demerdez-vous, chacun pour soi". Alors qu'il y avait là l'opportunité de rendre utile cette structure improbable d'oligarques qui paralyse notre expression sans nous accorder la moindre protection en retour. Il suffisait de mobiliser quelques énergies pour proposer une alternative "maison". Tiens, imaginons que la Chambre des Notaires annonce un truc équivalent...Impossible à imaginer n'est-ce pas?

Mais excusez moi, je dérange, tous les regards sont tournés vers Kiev...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA